Match pour la Solidarité – Le football pour lutter contre les inégalités

À l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, la Fondation UEFA pour l’enfance réaffirme sa volonté de ne négliger aucun enfant. Ce faisant, elle vous invite à prendre part au Match pour la Solidarité, qui aura lieu le 21 avril prochain au Stade de Genève. Organisé conjointement par l’UEFA et par les Nations Unies, ce bel événement soutient des projets pour les enfants en situation de handicap.

Les différences sont une chance, et aucune ne devrait faire obstacle aux droits de l’enfant. Dans ce sens, l’UEFA et l’Office des Nations Unies à Genève ont fait équipe afin d’organiser le Match pour la Solidarité. Visant à promouvoir la paix et les droits de l’homme et à réduire les inégalités (objectif n° 10 des objectifs de développement durable de l’Organisation des Nations Unies), cette initiative sera concrétisée par un match de football qui rassemblera des légendes du ballon rond au stade de Genève le 21 avril prochain.

L’ensemble des recettes générées par l’événement, notamment par la vente des billets et par une vente aux enchères en ligne, seront reversées à la Fondation UEFA pour l’enfance dans le but de financer des projets qui aident les enfants en situation de handicap.

À Genève, les fonds permettront de soutenir une campagne de sensibilisation de l’association Autisme Genève qui a pour objectif d’améliorer notre compréhension des personnes atteintes du trouble du spectre de l’autisme, de nous ouvrir à la différence et de mieux accueillir la diversité dans notre société.

« On ne souffre pas d’autisme, on souffre du manque de soutien et du regard que les gens portent sur la différence. Tout comme nous, les personnes autistes peuvent être étonnantes, sensibles, déroutantes, intelligentes, fascinantes, drôles, touchantes… Le bleu est la couleur de l’autisme, et il colore l’existence des familles de personnes autistes : une vie intense, riche, passionnante et, parfois aussi, épuisante », explique Elvira David-Coppex, membre du comité d’Autisme Genève.

À l’échelle internationale, des projets en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud bénéficieront aussi des fonds récoltés par l’événement.

Les différences sont la richesse de l’humanité. Chacun d’entre nous doit œuvrer en faveur de l’égalité des chances pour tous les enfants. Il est de notre devoir de respecter les enfants, de les aider à s’épanouir et de les protéger de toutes formes d’exclusion.

Soutenons ensemble les enfants d’aujourd’hui et de demain ! Venez nombreux !

 

Billets disponibles sur www.ticketcorner.ch.

 

 

 

Semaines d’action #Morethanfootball 2018

Cette année encore, la Fondation UEFA pour l’enfance soutient les semaines d’action #Morethanfootball organisée par European Football for Development Network (EFDN).

Les semaines d’action donnent aux clubs et aux ligues de football participants la possibilité de montrer les répercussions sociales de leurs projets communautaires et de sensibiliser le public au fait que le football interclubs européen peut contribuer à faire évoluer positivement la vie des gens.

Cette année, les semaines d’action se déroulent du 21 mars au 8 avril.

Pour souligner le soutien qu’elle apporte à cette campagne, la Fondation partagera ses panneaux LED avec la campagne #Morethanfootball à l’occasion des quarts de finale de l’UEFA Champions League des 3 et 4 avril et des quarts de finale de l’UEFA Europa League le 5 avril et diffusera le clip officiel de la campagne sur les écrans géants.

Une caractéristique des  semaines d’action 2018, qui vise à augmenter son impact, est le défi Around the world #Morethanfootball, qui encourage les supporters, les joueurs et les entraîneurs de football à partager les raisons pour lesquelles ils pensent que le football est plus qu’un jeu en diffusant leurs propres vidéos.

En outre, la Fondation UEFA pour l’enfance publiera certains de ses projets avec le hashtag #Morethanfootball, contribuant ainsi à faire passer le message des semaines d’action auprès d’un large public.

Calendrier et thèmes

21.03.2018  Lancement de la vidéo #Morethanfootball Around teh World
22.03.2018  #Morethanfootball Conférence de presse
27.03.2018  Programmes RSE éducation
28.03.2018  Programmes de RSE antiracisme et anti-discrimination
29.03.2018  Programmes RSE environnement / développement durable
30.03.2018  Programmes RSE d’invalidité
02.04.2018  Programmes de RSE en santé mentale (liés à la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme)
03.04.2018  Programmes de RSE pour les réfugiés
04.04.2018  Programmes RSE sur l’employabilité
05.04.2018  Programmes de RSE sur la cohésion sociale
06.04.2018  Programmes RSE de la communauté internationale (liés à la Journée internationale du développement du sport et de la paix)
07.04.2018  Programmes de RSE pour la santé (liés à la Journée mondiale de la santé)

Les journalistes et les blogueurs peuvent accéder et télécharger le contenu de la Fondation UEFA pour les enfants et #Morethanfootball à des fins éditoriales en visitant la Salle de rédaction

En pièce jointe le rapport d’impact de la campagne 2018

Nissan s’associe à la Fondation UEFA pour l’enfance en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes

Paris et Londres, le 15 février 2018 – Nissan se joint aujourd’hui à la Fondation UEFA pour l’enfance et à l’association streetfootballworld afin d’apporter son soutien aux associations locales Sport dans la Ville en France et Street League au Royaume-Uni.

Dans le cadre de sa mission visant à contribuer à un monde « plus propre, plus sûr et plus juste », Nissan souhaite ainsi s’investir pour remédier à la déscolarisation, au chômage et au manque de formation de près de 7 millions de jeunes âgés de 15 à 24 ans en Europe.

Ces partenariats, lancés en février 2018 pour une durée de deux ans, s’inscrivent dans le droit fil des actions menées par la Nissan Skills Foundation au Royaume-Uni (la fondation Nissan pour le développement des compétences), qui promeut la nouvelle génération de talents dans les domaines de la conception, de l’ingénierie et de la fabrication.

Lors de cette annonce, Stuart Jackson, Vice President Communication, de la marque et de la Responsabilité Sociale de l’Entreprise au sein de Nissan Europe, a déclaré : « Nous sommes heureux de pouvoir travailler aux côtés d’associations locales grâce à la Fondation UEFA pour l’enfance et streetfootballworld. Partenaire officiel de la Ligue des champions de l’UEFA, Nissan souhaite capitaliser sur la popularité du football pour créer une société plus juste et améliorer l’avenir des jeunes en Europe. »

Le Président de la fondation UEFA pour l’enfance et de l’UEFA, Aleksander Čeferin, a indiqué : « Améliorer les perspectives d’emploi pour les jeunes des milieux défavorisés en Europe représente un défi immense pour la société. Nous nous réjouissons de ce partenariat avec Nissan Europe, sponsor officiel de la Ligue des champions de l’UEFA, qui assume ainsi pleinement sa responsabilité au sein de la société en agissant localement pour accroître l’employabilité des jeunes. »

« Le football a démontré sa capacité à rassembler et à transformer des vies » souligne Johannes Axster, Directeur des Partenariats de streetfootballworld. « Nous sommes ravis que Nissan reconnaisse l’efficacité des programmes de développement social basés sur le football pour encourager les jeunes des quartiers défavorisés, et pourrait permettre aux collaboratrices et collaborateurs de Nissan de s’investir dans des actions utiles en France et au Royaume-Uni. »

Sport dans la Ville est la principale association d’insertion par le sport en France. Elle vient en aide à des jeunes de 6 à 25 ans issus de milieux défavorisés en leur donnant accès à une formation, à l’emploi et à des activités sportives. Dans le cadre de son programme « Job dans la ville », l’association offre un accompagnement professionnel individuel, des séances de mentoring, des partages d’expériences et des ateliers d’enrichissement des compétences. En 2017, sur les 1054 jeunes de 15 et plus qui ont participé au programme « Job dans la ville » à travers la France, 73% d’entre eux ont trouvé un emploi ou une formation.

« Grâce à notre partenariat avec Nissan et la Fondation UEFA pour l’enfance, nous allons pouvoir développer notre action en région parisienne afin de conduire encore plus de jeunes sur le chemin de l’intégration professionnelle », a déclaré Élise Curioni, Directrice des Partenariats en Île-de-France, Sport dans la Ville.

L’objectif de l’association britannique Street League est de mettre un terme au chômage chez les jeunes. Nissan apportera son soutien aux programmes de formation dans les régions de Londres et de Tees Valley qui accompagnent des groupes de 20 jeunes pendant 10 semaines. Sur la seule année 2017, 1731 jeunes ont trouvé un emploi ou une formation grâce à Street League.

« Nous sommes ravis de travailler en partenariat avec Nissan pour aider toujours plus de jeunes à se dessiner un avenir meilleur grâce au sport », a souligné Matt Stevenson-Dodd, Directeur général de Street League. « L’offre de nos centres de formation s’articule autour de sessions sur le développement de l’employabilité, le sport et le renforcement des compétences essentielles. »

A propos de Nissan dans le sport

Le partenariat avec la Ligue des Champions de l’UEFA constitue un nouvel exemple de l’implication et de la croissance de la marque dans le domaine des sports internationaux. Celui-ci comprend notamment les compétitions internationales de cricket telles que la Coupe du monde de cricket masculin et féminin, la Ligue canadienne de football, le Heisman Trust, le Trophée Heisman, et le City Football Group qui inclus les clubs de Manchester City, Melbourne City, et New York City. L’accord entre Nissan et le Championnat NCAA de football américain marque également le plus important partenariat dans l’histoire des sports collégiaux – s’appuyant sur 100 universités, ainsi qu’une sélection de championnats NCAA, et couvrant 22 sports. Par ailleurs, Nissan possède de nombreux ambassadeurs dans le monde du sport, tels que les footballeurs Gareth Bale et Sergio Agüero.

À propos de streetfootballworld

L’association à but non lucratif streetfootballworld est la première organisation d’insertion par le football dans le monde. Le rayonnement exceptionnel du football a le pouvoir de changer le monde : l’objectif de streetfootballworld est de libérer ce potentiel.

streetfootballworld crée un pont entre d’une part les associations de quartier qui utilisent le football pour transformer des vies, et d’autre part les supporters et donateurs issus du monde du football, des entreprises, de la politique et de la sphère philanthropique, qui croient en ce potentiel. Le réseau mondial de streetfootballworld réunit 126 associations de quartier dans 81 pays et accompagne 2,5 millions de jeunes défavorisés chaque année. Son action a été récompensée par de nombreux prix décernés par Laureus, l’UEFA et le Forum économique mondial.

À propos de Sport dans la Ville (France)

Sport dans la Ville est la principale association d’insertion par le sport en France. Elle aide les jeunes de 6 à 25 ans issus de milieux défavorisés en leur donnant accès à une formation à l’emploi et au sport. Fondée en 1998 et présente dans la plupart des quartiers urbains défavorisés, elle accompagne de nombreux jeunes en France. En proposant des entraînements de football gratuits, elle transmet les valeurs d’esprit d’équipe, de confiance en soi et de détermination, afin d’accompagner les jeunes vers un avenir meilleur. Les formations aux compétences professionnelles et le programme d’insertion sont un réel tremplin pour sortir du chômage.

À propos de Street League (Royaume-Uni)

L’objectif de Street League est de mettre un terme au chômage chez les jeunes au Royaume-Uni. L’association utilise le sport pour transformer la vie des jeunes sans-emploi. Elle accompagne les 16-24 ans qui ont quitté l’école, qui ne suivent pas de formation et qui sont sans emploi depuis trois mois ou plus. Grâce aux centres de formation primés et au sport, les jeunes sans-emploi acquièrent les compétences, l’expérience et la confiance nécessaires pour décrocher un emploi durable. Street League est à pied d’œuvre dans 14 villes et 38 quartiers en Angleterre et en Écosse. Depuis la création de ce programme en 2011, Street League a aidé 5526 jeunes à trouver un emploi ou une formation.


Logo streeetfootballworld
Logo Sport dans la ville

Match pour la Solidarité : vente de billets

Des joueurs de légende seront alignés lors du match caritatif organisé par l’UEFA et par l’ONU à Genève

L’UEFA et l’Office des Nations Unies, à Genève, ont annoncé l’ouverture de la billetterie du Match pour la Solidarité aujourd’hui, alors que des footballeurs de légende continuent à répondre présent pour disputer ce match caritatif.

Le Match pour la Solidarité se jouera le samedi 21 avril 2018 à 16h00 HEC au Stade de Genève, et des activités d’avant-match impliquant des enfants locaux et internationaux seront organisées une heure environ avant le coup d’envoi. Les billets peuvent être achetés aux prix de CHF 10, CHF 17 et CHF 22 sur la plateforme http://www.ticketcorner.ch/.

Les capitaines des deux équipes seront Luís Figo et Ronaldinho, et les entraîneurs Carlo Ancelotti et Didier Deschamps. L’arbitre de cette rencontre sera Pierluigi Collina.

Parmi les joueurs qui seront alignés, on compte notamment : Éric Abidal, Cafu, Youri Djorkaeff, Alex Frei, Luis García, Nuno Gomes, Christian Karembeu, Fernando Hierro, Jari Litmanen, Gaizka Mendieta, Robert Pirès, Célia Šašić et David Trezeguet. De plus amples informations sur la composition des deux équipes seront données au cours des prochaines semaines.

S’exprimant lors d’une conférence de presse organisée aujourd’hui au Palais des Nations, à Genève, à l’occasion du lancement de la billetterie, le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, a déclaré : « Les joueurs peuvent avoir un réel impact en améliorant la vie des gens. Il est fantastique de voir autant de stars du football s’unir autour d’une grande cause. Je crois fermement que notre sport peut jouer un rôle clé en amorçant des changements sociaux, et ce match caritatif est un excellent exemple de la force positive que représente le football. Les personnes impliquées dans cet événement spécial à Genève, notamment les joueurs et les supporters, bénéficient de tout mon soutien, et je me réjouis d’assister à ce match ! »

Michael Møller, directeur général de l’Office des Nations Unies à Genève, a ajouté : « Cette initiative souligne une fois de plus les synergies uniques dont nous bénéficions à Genève pour sensibiliser aux objectifs de développement durable que le monde doit atteindre d’ici à 2030. J’espère que ce premier match deviendra bientôt un rendez-vous annuel, pour nous rappeler le travail qui nous reste à accomplir, ensemble, afin que plus aucun enfant – ni aucun adulte – ne soit laissé pour compte. »

Luís Figo, légende du football et actuel conseiller en football de l’UEFA, a déclaré : « Je suis très honoré de participer à cet événement, d’importance non seulement locale mais aussi mondiale. La billetterie étant lancée officiellement aujourd’hui, j’invite chaque habitant de Genève et des alentours à venir assister à ce match et à contribuer à cette cause importante. C’est fantastique de voir autant de légendes du monde du football unir leurs forces pour lever des fonds dans l’intérêt des enfants dans le besoin. »

Ce match est organisé dans le cadre de la promotion des 17 objectifs de développement durable définis par l’Organisation des Nations Unies, avec pour objectif spécifique de réduire les inégalités (objectif n° 10).

Les recettes de ce match et celles du dîner de charité et de la vente aux enchères numérique unique sur le football seront reversées à la Fondation UEFA pour l’enfance. Ces fonds seront utilisés pour financer des projets humanitaires et de développement afin d’aider les enfants en situation de handicap aux niveaux local et mondial. Ces projets seront sélectionnés par un comité composé de représentants de l’UEFA, de l’Office des Nations Unies à Genève et de la Fondation du Stade de Genève.

 

 

 

 

 

 

Queen’s Baton Relay de passage au Vanuatu

Plus de 600 enfants célèbrent l’arrivée du Queen’s Baton à Ambae aux festivals du programme  d’urgence Just Play

Port Vila, 9 décembre 2017: Le 9 décembre, le Queen’s Baton (« bâton » symbolique marquant le compte à rebours officiel avant le début des Jeux du Commonwealth) est arrivé sur l’île de feu, Ambae, Vanuatu. Son arrive était attendu par plus de 600 enfants du programme d’urgence Just Play.

Grâce à son partenariat avec la Confédération océanienne de football (OFC), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a lancé le 20 novembre dernier une intervention d’urgence qui a permis à plus de 2 000 enfants d’évacuer leurs maisons, menacé par l’imminente irruption du volcan Monaro. En coordination avec le programme Just Play, ce programme d’intervention d’urgence a soutenu les enfants à travers les centres de soins et d’éducation à la petite enfance, les écoles primaires et les communautés.

« Il est important que les enfants et les familles reçoivent le soutien et les messages appropriés pour soutenir le rétablissement psychosocial après un événement majeur dans leur vie », a déclaré le représentant de l’UNICEF, Sheldon Yett. «Les parents peuvent commencer à se concentrer sur la reconstruction de leur vie une fois qu’ils peuvent voir leurs enfants heureux et jouer – et nous pouvons le faire à travers le sport», a-t-il ajouté.

Reconnaissant le rôle important que le sport peut jouer dans le soutien au rétablissement psychosocial des enfants après une catastrophe naturelle, le programme d’urgence Just Play a permis la diffusion de messages appropriés par le biais de sessions de sport et du festival axé sur le jeu.

« Le football a un rôle important à jouer sur et hors du terrain. Nous considérons le programme d’urgence Just Play comme un élément clé pour apporter des contributions positives à la vie des enfants à travers le Pacifique « , a déclaré le président de l’OFC, David Chung. «Nous savons qu’en temps de catastrophe, les enfants et les familles comptent sur la routine, que le sport peut leur fournir pour les aider à se rétablir et à retrouver la confiance nécessaire pour aller de l’avant.

Pour le lancement des célébrations des Jeux du Commonwealth de 2018, le « Queen’s Baton » effectue sa tournée du Commonwealth. Lors de son voyage épique vers la Gold Coast, le Queen’s Baton couvrira plus de 200 000 km en moins de 400 jours. Il fera ses débuts à Vanuatu à l’est et à l’ouest d’Ambae aux festivals organise en faveur de programme d’urgence Just Play. Passage très symbolique  qui tire parti de la puissance du sport, rassemblant les gens, renforçant des messages inspirants d’espoir, de rétablissement et de persévérance pour les enfants d’Ambae.

Le programme d’urgence Just Play a été réalisé en partenariat avec la Fédération de football du Vanuatu, la Fiji Football Association, l’Union des associations européennes de football (UEFA), la Fondation UEFA pour l’enfance, l’Association sportive du Vanuatu et le Comité national olympique (VASANOC) et le gouvernement du Vanuatu.

Article explicative du programme d’urgence: ici.

Rapport d’activité 2016/17 de la Fondation UEFA pour l’enfance

Depuis sa création, en 2015, la Fondation UEFA pour l’enfance a changé la vie de milliers d’enfants en Europe et dans le monde, en amenant un sourire sur leur visage, en leur donnant l’occasion de réaliser leurs rêves et en leur apportant de l’espoir pour l’avenir.

Les efforts les plus récents de la Fondation pour améliorer le bien-être des enfants et protéger leurs droits, principalement à travers le football et d’autres sports, sont présentés en détail dans le rapport d’activité 2016/17 de la Fondation.

À l’aide de faits, de chiffres, de photos et de graphiques, le rapport montre comment plus de 700 000 enfants ont bénéficié des activités soutenues par la Fondation pendant la période examinée, grâce à 82 projets réalisés dans 66 pays. Il présente également l’augmentation du soutien apporté aux enfants réfugiés en Europe et au Moyen-Orient, en mettant en particulier l’accent sur l’utilisation du football comme source de plaisir et de motivation.

Au total, 12 nouveaux projets ont été lancés pour soutenir les enfants défavorisés, renforçant le travail de la Fondation en Europe et dans le monde.

Les liens avec les 55 associations membres de l’UEFA ont également été intensifiés. La Fondation les a invitées à sélectionner les nominés pour le Prix de la Fondation UEFA pour l’enfance 2017, grâce auquel 20 organisations caritatives travaillant avec les associations nationales de football ont reçu des fonds dédiés.

« Cette réussite, nous la devons également au soutien indéfectible de nos partenaires », a déclaré José Manuel Barroso, qui a récemment quitté la fonction de président du Conseil de Fondation.  « En premier lieu l’UEFA, mais aussi nos partenaires privés. »

« Je tiens à remercier chaque bénévole, chaque partenaire et tous ceux qui ont permis la poursuite de la croissance des activités de la Fondation UEFA pour l’enfance », a-t-il ajouté.

« Le Conseil de Fondation est heureux d’assumer cette responsabilité en faveur de l’enfance en difficulté et continuera en 2018 à oeuvrer pour renforcer les liens de solidarité tissés et pour soutenir encore davantage de projets. »

Le rapport d’activité 2016/17 de la Fondation UEFA pour l’enfance est disponible via le lien suivant : Rapport d’activité 2016/17 intéractif

Nouveaux projets financés par la Fondation UEFA pour l’enfance

Des fonds supplémentaires ont été alloués à 28 projets pour soutenir les enfants vulnérables dans le monde.

Le Conseil de Fondation, dirigé par son nouveau président Aleksander Čeferin, s’est réuni le 22 novembre à la Maison du football européen, à Nyon. Lors de cette session ordinaire, les membres ont été invités à valider une sélection de nouveaux projets suite à l’appel à projets 2017 lancé en août et septembre derniers.

De nombreuses propositions de projets ont été enregistrées. Pour faciliter le choix des nouveaux programmes, un groupe de travail composé de membres du Conseil de Fondation a été créé pour établir une liste restreinte conforme aux projections budgétaires et au Code d’éthique de la Fondation. Le Conseil a ensuite validé 28 projets, dont la moitié en Europe.

Les nouveaux programmes européens soutenus par la Fondation UEFA pour l’enfance utilisent le sport et le football en particulier pour permettre aux plus vulnérables d’avoir une activité physique, ce qui est essentiel pour un développement sain sur les plans physique et psychologique. Des valeurs sociales très diverses et adaptées aux besoins des enfants leur sont transmises dans le cadre de ces programmes, au cours desquels des thématiques comme le bien-être, l’estime de soi, la tolérance, l’inclusion des minorités, la résolution des conflits, l’apprentissage de la coexistence, l’éducation ou l’employabilité sont abordées en marge des entraînements sportifs. Par ailleurs, quatre nouveaux projets en Europe portent sur l’intégration sociale des enfants réfugiés dans les communautés d’accueil.

Les 14 projets hors Europe permettent à la Fondation UEFA pour l’enfance d’être présente sur tous les continents. Ces programmes visent à protéger les enfants et les jeunes adultes victimes de conflits sociaux, économiques, politiques ou armés. Souvent, dans les pays en crise, les droits de l’enfant tel qu’ils figurent dans la convention de l’ONU sont bafoués. Le sport et le jeu permettent d’utiliser une approche ludique et éducative pour résoudre les problèmes sociaux, comme les mariages précoces, le contrôle des naissances, l’importance de l’école, la santé, l’hygiène et le bien-être.

Nathalie Iannetta, membre du Conseil de Fondation ayant fait partie du groupe de travail pour la sélection des projets, nous confie : « On ne parle du football que pour les grandes compétitions, les transferts ou les scandales. Or, à la Fondation UEFA pour l’enfance, on mesure chaque jour combien ce sport est un puissant levier de transformation de la société. Les projets qui nous sont parvenus du monde entier sont la preuve que grâce au football, on peut aider des réfugiés à s’insérer, inciter des jeunes filles à s’émanciper, inclure plus vite et plus durablement des personnes en situation de handicap. La grande diversité des projets que nous avons reçus se mesure à l’extraordinaire richesse et à la générosité que chacun porte en soi. »

 

Liste des nouveaux partenaires et leur projet :

Action for Development, Afghanistan School for Street Children
Confédération océanienne de football, Océanie Just Play
Fédération de football d’Azerbaïdjan, Karabakh Brave Hearts
Fondation Baan Dek, Thaïlande Football4Good
Fondation du Paris Saint-Germain, France « Allez les filles »
Fondation Ruud Van Nistelrooy, Pays-Bas Talent group
Fondation Tiempo de Juego, Colombie, Creciendo con el Balón/ Fútbol for Growth
Football United, Myanmar Football United Myanmar
Fotbal Pro Rozvoj, République tchèque Football for development in Czech Republic
Foundation Johan Cruyff, Aruba, Caraïbes Cruyff Courts in the Dutch Caribbean
Foundation of Polish Soccer, Pologne Football Film Festival
Fundación Red Deporte y Cooperacíon, Espagne Football With No Limits
Game International, Kosovo Game Kosova
Kick It Out, Royaume-Uni Diversity in Football Leadership Pathway
Light For The World International, Bolivie Inclusion of children & Youth with disabilities
National Children’s Football Alliance, Belgique Global Peace Game
Oltalom Sport Association, Hongrie Football for Respect!
Orama Neon Youthorama, Thessalonique, Grèce A ball for all children, a goal for inclusion
PluSport, Suisse Goal Plus
Royal Europa 90 Kraainem Football Club, Belgique We welcome young refugees
SALT Academy, Cambodge Football For Development – After school programme
Soccer in the Streets, Atlanta États-Unis Refugee Life Skills and Employment Training Soccer Program Atlanta
Sport dans la Ville, France Job dans la Ville
Streetfootballworld, Jordanie et Liban Empowering refugee and marginalised children in Lebanon and Jordan
Terre des Hommes, Égypte Protection and social inclusion Egypt
Triangle Génération Humanitaire (TGH), République centrafricaine et République du Congo Improve the protection, education and reintegration of street children in Bangui and Brazzaville
Fondation UEFA pour l’enfance, Jordanie Football dans le camp de Za’atari
UNIS VERS le SPORT, Sénégal UVS – Interational Education Centre

Aleksander Čeferin élu président de la Fondation UEFA pour l’enfance

Aujourd’hui, le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, a été élu en tant que nouveau président de la Fondation UEFA pour l’enfance, à l’occasion de la séance du Conseil de fondation, qui s’est tenue au siège de l’UEFA, à Nyon, en Suisse.

« Je suis ravi de pouvoir travailler encore de plus près avec notre fondation, qui joue un rôle essentiel en aidant des enfants qui vivent dans des conditions difficiles dans le monde entier », a dit le président de l’UEFA.

Aleksander Čeferin succède à José Manuel Barroso, ancien président de la Commission européenne, qui a présidé la Fondation depuis sa création, en 2015.

« J’ai été honoré par la proposition de l’UEFA d’être le premier président de la Fondation, a déclaré José Manuel Barroso. Mon souhait est que la Fondation UEFA pour l’enfance poursuive et, si possible, augmente son soutien, qui est si important pour tant d’enfants défavorisés à travers le monde. »

Aleksander Čeferin est l’un des trois nouveaux membres qui rejoignent le Conseil de fondation, les deux autres étant Kairat Boranbayev, président de la Premier League kazakhe et du Comité national paralympique du Kazakhstan, et Kevin Lamour, directeur du Bureau présidentiel et exécutif de l’UEFA.

« C’est un grand honneur pour moi, mais aussi une grande responsabilité, a dit Kairat Boranbayev. Les enfants sont ce que nous avons de plus précieux dans la vie. Je suis très heureux que les objectifs principaux de la fondation soient l’intégration et le soutien de la nouvelle génération dans différents domaines. Et ils sont réalisés en utilisant le langage universel du football. »

Lors de la séance, le Conseil de fondation a saisi l’occasion pour remercier José Manuel Barroso pour son travail remarquable au cours des deux dernières années et demie, ainsi que Sándor Csányi, président de la Fédération hongroise de football et membre du Comité exécutif de l’UEFA, qui a démissionné de sa fonction de membre du Conseil de fondation.

Pour plus d’informations :

Médias : salle de rédaction

Vous pouvez aussi suivre la Fondation sur les médias sociaux

Programme d’urgence Just Play mis en place au Vanuatu

Le 28 septembre 2017, le Conseil des ministres du Vanuatu déclarait l’état d’urgence et ordonnait l’évacuation obligatoire des 11 600 résidents de l’île d’Ambae en raison de l’éruption continue du volcan Monaro. Les personnes évacuées ont été relogées sur les îles voisines de Espiritu Santo, de Maewo et de Pentecôte. Les rapatriements ont débuté le 21 octobre et, à ce jour, environ 71 % des habitants d’Ambae sont de retour chez eux. Suite à l’évacuation d’Ambae et au rapatriement des habitants sur l’île, des inquiétudes concernant l’éducation, la santé, l’alimentation, la protection et le soutien psychosocial des enfants restent au centre des efforts d’urgence.

Soutenu par la Fondation UEFA pour l’enfance, le programme d’urgence Just Play le plus récent – développé par la Confédération Océanienne de Football en partenariat avec l’UNICEF – a été déployé le 17 novembre sur l’île d’Ambae, après avoir obtenu le feu vert du comité d’urgence, dirigé par le gouvernement du Vanuatu. Le programme couvrira une période de cinq semaines.

Le programme Just Play utilise le football pour soutenir le rétablissement psychosocial des enfants après une catastrophe naturelle. Les sessions Just Play sont utilisées pour encourager les enfants à faire des dessins et à partager l’expérience qu’ils ont vécue et ses conséquences pour eux et leur famille, ce qui les aide à commencer le processus de rétablissement. Le programme comprend également des messages clés du gouvernement du Vanuatu dans le contexte du rapatriement. Les bénéficiaires directs du programme sont des enfants et des adolescents âgés de 6 à 16 ans.

Les objectifs du programme d’urgence Just Play sont d’apprendre aux enfants à se mettre en sécurité, eux et leur famille, pendant une situation d’urgence et de soutenir leur rétablissement après une catastrophe naturelle. Il comprend des messages de rétablissement et de réponse clés, notamment en ce qui concerne :
• la gestion d’une urgence ;
• le lavage des mains et la salubrité de l’eau ;
• la sécurité alimentaire ;
• la sécurité en général.

Résultats attendus
• Plus de 2000 enfants participeront aux activités du programme d’urgence Just Play et recevront un soutien psychosocial.
• Les enfants comprendront ainsi mieux et seront davantage sensibilisés à la manière de se préparer et de répondre aux situations d’urgence futures.
• Deux festivals à grande échelle seront organisés, auxquels participeront 300 enfants au minimum.

Le programme Just Play a déjà montré l’impact positif qu’il peut avoir. Après que le cyclone tropical Pam, de catégorie 5, avait dévasté le Vanuatu, en 2015, la Confédération Océanienne de Football avait collaboré avec l’UNICEF pour utiliser la plateforme du programme Just Play afin de fournir des informations vitales et du soutien après l’une des plus graves catastrophes naturelles de l’histoire du Pacifique, qui avait touché plus de 166 000 personnes, dont 82 000 enfants, sur 22 îles. Les enseignements tirés de ces activités d’urgence ont été utilisés pour développer le programme d’urgence Just Play sous sa forme actuelle.

Programme Just Play dans les îles du Pacifique

Envol des Aigles vers la Coupe du monde de cécifoot 2018

La persévérance des membres du projet Solidarité aveugle a payé. Les Aigles s’envoleront vers l’Espagne pour défendre les couleurs du Mali lors de la Coupe du monde de cécifoot 2018.

Sur le terrain, des joueurs aux yeux bandés déterminés à remporter la Coupe d’Afrique des Nations de cécifoot (CAN cécifoot). Venus des quatre coins de l’Afrique, ces joueurs hors pair ont la particularité de souffrir d’une déficience visuelle. Parmi eux, les Aigles du Mali, tous membres du projet Solidarité aveugle mené par l’association française Libre Vue. Premier match, première victoire. Les Aigles donnent le ton face au Cap-Vert, qui s’incline 0-12. « On est parti avec l’objectif de revenir avec la coupe et de se qualifier pour la Coupe du monde 2018 », relate Bandiougou Traoré, attaquant de la sélection malienne.

Des efforts récompensés

Être qualifié est une chose, avoir la possibilité de jouer en est une autre. La participation de l’équipe malienne à la deuxième édition de la CAN de cécifoot, qui s’est déroulée au Cap-Vert, n’était pas gagnée d’avance. Et le Mali ne fait pas exception. Le déplacement des délégations demande des frais, qui, sans le soutien des autorités compétentes, peuvent rapidement devenir lourds à porter pour de petites associations. Des difficultés financières qui auraient notamment empêché la Côte d’Ivoire de prendre part à la compétition. Le parcours des Aigles a heureusement été différent. De multiples efforts ont été fournis par l’association Libre Vue. Déjà soutenue par la Fondation UEFA pour l’enfance, elle a également mis en place une campagne de financement participatif. Un appel à l’aide qui ne manquera pas d’être entendu.

Le cécifoot, véritable outil d’intégration sociale

La bataille n’aura pas été veine. Sa détermination a conduit l’équipe malienne à se classer à une prometteuse deuxième place, avec à la clé une qualification pour la Coupe du monde de cécifoot, qui se déroulera du 5 au 18 juin 2018 à Madrid.

Grâce au projet Solidarité aveugle, les jeunes déficients visuels de Bamako ont la possibilité de découvrir le cécifoot et ses valeurs et d’accroître leur confiance en eux. Au total, 150 jeunes âgés de 7 à 25 ans participent à ce projet, dans le cadre duquel cinq entraînements sont organisés chaque semaine. Pour Bandiougou Traoré, cécifootballeur depuis 5 ans, jouer au cécifoot dans une telle compétition est un rêve qui se réalise. « C’est un honneur, c’est une fierté ! », déclare-t-il. Le cécifoot, en plus de demander engagement, endurance et concentration, permet de véhiculer un message fort d’intégration et de cohésion sociale en changeant la manière dont sont perçues les personnes porteuses d’un handicap. En défendant les couleurs du drapeau national, le cécifootballeur n’est pas réduit à son handicap : il est un joueur à part entière.

Le président de l’UEFA inaugure un terrain de football dans un camp de réfugiés en Jordanie

Le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, a participé à l’inauguration officielle d’un nouveau terrain de football dans le camp de réfugiés de Za’atari, en Jordanie, qui permettra à des milliers d’enfants de jouer au football avec les meilleures installations possibles.

Plus de 200 garçons et filles de 10 à 13 ans ont participé à la cérémonie d’inauguration, où ils ont été rejoints par Aleksander Čeferin pour un match de football disputé sur le nouveau terrain de jeu.

« C’est un immense plaisir de voir comment quelque chose de simple comme un terrain de football peut apporter autant de joie et de bonheur. Le football a le pouvoir d’inspirer, d’unir et également de transmettre aux enfants d’importants apprentissages de base pour la vie ainsi que des valeurs comme l’esprit d’équipe et le respect », a déclaré le président de l’UEFA.

La construction du terrain en gazon synthétique de taille standard a été soutenue par la Fondation UEFA pour l’enfance, par le Projet de développement du football en Asie (Asian Football Development Project, AFDP), par l’Association jordanienne de football, par l’Association norvégienne de football et par Lay’s, sponsor de l’UEFA Champions League.

Deux conteneurs remplis de gazon synthétique, de matériaux de construction, d’équipement d’entretien (y compris un tracteur) et d’équipement pour le terrain, notamment des buts et des drapeaux de corner, ont été expédiés depuis les Pays-Bas. La construction du terrain a duré deux mois et s’est achevée fin mai.

Lors de sa visite au camp de Za’atari, qui accueille un peu plus de 80 000 réfugiés, Aleksander Čeferin s’est rendu à la Maison du sport, qui a été ouverte en septembre 2016 par la Fondation UEFA pour l’enfance et par l’AFDP.

« C’est une vraie leçon d’humilité de pouvoir communiquer avec les enfants de ce camp. Malgré les situations dans lesquelles ils se trouvent, ils arrivent quand même à sourire et à profiter de la vie autant que possible », a ajouté M. Čeferin. » Je suis heureux que le travail effectué par la Fondation UEFA pour l’enfance, par l’AFDP, par l’Association norvégienne de football et par des partenaires commerciaux donne à ces enfants des opportunités qu’ils n’auraient pas eues autrement. »

La Maison du sport est devenue le centre de la vie sportive dans le camp. Elle permet aux enfants de jouer dans un environnement sûr et leur donne l’occasion de faire du sport et de jouer au football, en particulier avec d’autres enfants.

Il s’agit du dernier projet d’une longue série que la Fondation UEFA pour l’enfance a entrepris dans le camp de réfugiés de Za’atari, situé au nord de la Jordanie, non loin de la frontière avec la Syrie.

Depuis sa création, en avril 2015, la Fondation UEFA pour l’enfance, aux côtés de l’AFDP et du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), cherche à aider les personnes déplacées suite au conflit en Syrie, en particulier les enfants et les jeunes qui vivent dans le camp.

Le prince Ali Bin Al Hussein, président de l’Association jordanienne de football, a déclaré que « des moyens solides comme le sport et l’éducation ont le pouvoir de redonner espoir et confiance, même dans les conditions les plus difficiles.

» Je remercie mon ami Aleksander Čeferin, mes collègues de la Fondation UEFA pour l’enfance ainsi que Lay’s pour le soutien qu’ils apportent aux projets de l’AFDP dans le camp et pour mettre à la disposition des filles et garçons réfugiés un espace sain et de qualité qu’ils peuvent utiliser non seulement pour s’entraîner, mais également pour nouer des amitiés et apprendre des choses qui leur serviront sur le terrain et en dehors », a ajouté le prince Ali.

Au total, 4480 enfants et adolescents, soit 3185 garçons et 1295 filles âgés de 8 à 20 ans, participent chaque semaine à des activités sportives supervisées par des entraîneurs (hommes et femmes) qualifiés.

Afin d’organiser des activités sportives et des tournois de football, il est essentiel d’avoir des enseignants locaux qui peuvent assurer le suivi du projet. C’est la raison pour laquelle la Fondation UEFA pour l’enfance s’est engagée dans un programme de formation visant à donner aux entraîneurs les compétences nécessaires pour superviser et organiser des activités de football. Depuis juillet 2017, 250 réfugiés adultes, soit 163 hommes et 87 femmes, ont bénéficié de la formation pour entraîneurs qui leur a été offerte.

Afin de motiver les jeunes, des tournois de football sont organisés dans le camp chaque mois. Au total, 30 équipes de filles (M13, M15 et M20) et 60 équipes de garçons (M13, M15 et M24) ont été créées, avec en moyenne 20 joueurs par équipe.

La Fondation UEFA pour l’enfance et l’AFDP se sont efforcés de fournir le maximum de connaissances et ont organisé des ateliers sur l’arbitrage et sur le rétablissement après une blessure. Ces sessions ont rencontré un vif succès, et 54 arbitres, dont 21 femmes, ont obtenu la qualification pour diriger des matches.

Par ailleurs, des experts ont été mobilisés pour aborder des thèmes sociaux, tels que la manière d’utiliser le sport comme un outil pour la cohésion sociale, tandis que des conseils ont également été donnés sur les mariages précoces et la résolution des conflits. Près de 60 % des réfugiés du camp ont moins de 24 ans, et un cinquième a moins de 5 ans.

Des photos, une vidéo et une infographie sont téléchargeables via le lien suivant:

Vidéo – https://uefa.box.com/v/Zaatari

Photos – https://library.uefa.com/Go/NFQnyzxC

Infographie – Infographie Za’atari

 

Nos partenaires

AFDP-logo 

 

Field in a box – Mragowo

Situation géographique et information générales

CONTEXTE

La première installation réussie d’un terrain de football avec le système Field in a box™ à Cañada Real a incité la Fondation UEFA pour l’enfance à renouveler sa collaboration avec FedEx, qui a soutenu financièrement la construction d’un deuxième terrain dans la petite ville Mragowo, dans le nord-est de la Pologne. Le réseau mondial à but non lucratif streetfootballworld a été sollicité pour le choix du site et de l’organisation caritative – Mazurskie Stowarzyszenie Inicjatyw Sportowych (MSIS) – responsable d’entretenir le terrain et de garantir son utilisation durable avec un impact positif.

CONTENU DU PROJET

Le projet Field in a box™ est mené par la Fondation UEFA pour l’enfance depuis 2016, avec pour objectif de fournir un terrain de football synthétique clôturé et entièrement fonctionnel à des communautés dans le besoin. Ce système est durable d’un point de vue environnemental, et présente l’avantage d’une installation rapide.

OBJECTIFS

En promouvant ce projet, la Fondation UEFA pour l’enfance vise à améliorer la vie des plus jeunes et à dynamiser les communautés les plus défavorisées. En leur donnant la possibilité de jouer au football, la Fondation cherche à promouvoir la santé des enfants et à les aider dans leur développement personnel, tout en leur inculquant les valeurs du football telles que le respect et l’esprit d’équipe.

RÉPERCUSSIONS ET RÉSULTATS ATTENDUS

  • Réaliser des entraînements de football en utilisant la méthodologie football3
  • Entretenir le terrain et pérenniser son utilisation grâce au recrutement d’un coordinateur des activités par l’intermédiaire de l’organisation caritative locale Mazurskie Stowarzyszenie Inicjatyw Sportowych (MSIS)
  • Faciliter l’intégration et la cohabitation des différentes personnes vivant dans la communauté de Mragowo

PARTENAIRES

La Fondation poursuit sa collaboration avec FedEx pour soutenir la conception du football en tant que vecteur de changement social positif

L’ambassadeur de l’UEFA Jerzy Dudek procédera à l’inauguration d’un deuxième terrain ouvert à toute la communauté à Mragowo, en Pologne.

Après le succès retentissant du premier terrain selon le système « Field in a box™ », livré par la Fondation UEFA pour l’enfance et par FedEx à la communauté de la Cañada Real, à Madrid, en mai 2016, et son effet visible sur le développement positif des jeunes, FedEx, le sponsor principal de l’UEFA Europa League, a décidé de poursuivre sa collaboration avec la Fondation UEFA pour l’enfance afin de fournir des terrains similaires à d’autres communautés dans le besoin. Le réseau mondial à but non lucratif streetfootballworld, sollicité pour identifier le lieu du deuxième terrain, a opté pour la ville de Mragowo, dans le nord-est de la Pologne, en raison de son potentiel en matière d’impact positif. L’organisation caritative locale Mazurskie Stowarzyszenie Inicjatyw Sportowych (MSIS), partenaire de streetfootballworld à Mragowo, sera responsable d’entretenir le terrain et de garantir son utilisation durable grâce au recrutement d’un coordinateur des activités. La cérémonie d’inauguration, qui aura lieu le 31 août, sera suivie d’une séance d’entraînement selon la méthodologie « football3 », à laquelle participeront Jerzy Dudek, ambassadeur de l’UEFA et ancien footballeur polonais, ainsi que des membres de la communauté locale.

« La décision de construire ce terrain de football à Mragowoa déjà suscité des rêves chez les gens d’ici. Ce terrain apportera beaucoup en termes de développement de la communauté en facilitant l’intégration des gens de Mragowo auprès de leurs voisins et de la municipalité et en encourageant leur indépendance. Notre objectif pour ce terrain – qui deviendra une installation d’entraînement appliquant le concept « football3 » – signifie que le terrain ne profitera pas seulement aux jeunes qui l’utiliseront, mais permettra également à la méthodologie « football3 » de s’étendre au-delà de Mragowo et d’élargir son impact en Pologne », a déclaré Arkadiusz Kamil Mierkowski, de MSIS.

« Nous sommes ravis que l’approche de FedEx en matière de responsabilité sociale aille dans le sens de la conception du football comme vecteur de changement social positif. En tant que société de logistique mondiale qui s’engage au niveau local, FedEx est particulièrement bien placée pour développer le programme « Field in a box™ » sur d’autres continents. Ensemble, nous nous réjouissons d’améliorer la vie des jeunes grâce au football, pas seulement en Europe, mais dans des communautés défavorisées du monde entier », a déclaré Pascal Torres, secrétaire général de la Fondation UEFA pour l’enfance.

« En tant que sponsor principal de l’UEFA Europa League, FedEx souhaite se servir de son implication dans le football professionnel pour s’engager auprès des gens. À la Cañada Real, nous avons vu l’impact positif que peut avoir l’installation d’un terrain de jeu dans une communauté. Il est gratifiant pour FedEx d’installer un deuxième terrain ici à Mragowo et de sentir le même optimisme autour d’un projet qui, nous le savons, peut ouvrir de nouvelles possibilités aux personnes qui vivent ici », a déclaré David Binks, président de FedEx Express en Europe et CEO de TNT.

« Le football a prouvé sa capacité de réunir les gens et de changer leur vie. Nous sommes reconnaissants que des organisations telles que FedEx, qui sont affiliées au football au niveau professionnel, soutiennent la conception du football comme vecteur de changement social positif et reconnaissent non seulement le besoin, mais également l’impact que des projets tels que « Field in a box™ » et la méthodologie d’enseignement « football3 » peuvent avoir sur les jeunes dans des communautés telles que Mragowo», a ajouté Vladimir Borkovic, directeur de streetfootballworld.

Le football promeut la diversité lors de la Super Coupe de l’UEFA 2017

Des enfants déficients auditifs de Skopje interpréteront une chanson en utilisant la langue des signes

Pour la troisième année, la Fondation UEFA pour l’enfance jouera un rôle actif en matière de sensibilisation dans la cérémonie d’ouverture de la Super Coupe de l’UEFA en transmettant un message de tolérance et d’inclusion sociale à l’égard des enfants les plus vulnérables.

La Super Coupe de l’UEFA de cette année sera disputée par le tenant du titre de l’UEFA Champions League, le Real Madrid CF, et par le tenant du titre de l’UEFA Europa League, le Manchester United FC, à Skopje, dans l’ARY de Macédoine, le 8 août. Avant le coup d’envoi, un groupe de 19 jeunes déficients auditifs de l’école publique locale d’éducation et de réadaptation, DUCOR Partenija Zografski, interpréteront la chanson de Coldplay A Sky full of Stars en langue des signes, accompagnés par le chœur d’enfants Falsetto. Ils enverront ainsi au monde un message fort sur l’importance d’intégrer les enfants en situation de handicap dans la société. Le football européen et les clubs soutiennent cette cause en partageant cette scène unique et en faisant la promotion de la diversité et du respect.

Les jeunes auront également l’occasion de rencontrer les joueurs des deux équipes et de partager leur passion commune pour le football avant le match.

« Participer à un événement tel que la cérémonie d’ouverture de la Super Coupe de l’UEFA serait la réalisation d’un rêve pour tout enfant ou adolescent, mais pour ces jeunes déficients auditifs, c’est même plus que cela », déclare Viktorija Volak, enseignante à l’école DUCOR Partenija Zografski. « C’est un honneur. C’est passionnant, mais ils veulent également se produire au mieux de leurs capacités, afin de remercier la Fondation UEFA pour l’enfance de leur donner cette possibilité et de transmettre, à leur manière, un message d’égalité malgré les différences entre nous tous. »

Pascal Torres, secrétaire général de la Fondation UEFA pour l’enfance, ajoute : « Le football est un langage universel et une force d’intégration positive. En invitant ces jeunes malentendants à se produire devant des millions de téléspectateurs, nous faisons passer le message selon lequel qui que vous soyez, d’où que vous veniez et quels que soient les problèmes que vous rencontriez, vous avez un rôle à jouer dans le monde du football. »

Note :

La Fondation UEFA pour l’enfance s’apprête à lancer un nouvel appel à projets à la mi-août. Les candidats disposeront d’un mois pour soumettre les détails de leur projet. Toutes les informations nécessaires et les critères de sélection seront publiés sur fondationuefa.org Le Conseil de Fondation sélectionnera et annoncera les projets retenus pendant le dernier trimestre de 2017.

Créée en 2015, la Fondation UEFA pour l’enfance est une organisation caritative de droit suisse. Elle défend les droits des enfants défavorisés en utilisant le pouvoir du football pour améliorer leur vie et les aider à développer leur potentiel et à trouver leur place au sein de la communauté. La Fondation s’investit actuellement dans plus de 60 projets dans 50 pays du monde entier. Plus de 500 000 enfants ont déjà bénéficié des activités de la Fondation depuis sa création.

 

Utiliser le pouvoir du football pour unir le monde

La Fondation UEFA pour l’enfance soutient ELEVEN, un projet de film développé par Eleven Campaign, une organisation à but non lucratif basée au Royaume-Uni et active dans 11 pays. La mission de cette organisation est de créer des projets audiovisuels éducatifs et des événements caritatifs qui visent à tirer parti du pouvoir du sport pour célébrer la diversité et pour promouvoir l’égalité et la collaboration interculturelle.

Résumé du projet
ELEVEN est un long métrage documentaire sur le pouvoir du football pour unir le monde. Il raconte les histoires de 11 enfants de 11 ans passionnés de football, provenant de 11 pays différents, qui se réunissent pour former une équipe de football et se préparent pour disputer le match le plus important de leur vie.

Au cours des trois dernières années, de nombreuses informations ont été recueillies sur les 11 jeunes héros dans leurs villes respectives, l’accent ayant été mis sur la manière dont leur environnement, leur famille, leur culture et leur passion du football ont façonné leur caractère. En les observant individuellement dans leur environnement ainsi que durant leurs séances d’entraînement communes, les spectateurs verront comment le langage universel du football peut faire tomber les barrières en matière de communication et réunir des personnes apparemment si différentes. Le documentaire terminé sera projeté dans des festivals ainsi que dans des écoles, des universités et des écoles de sport, et il sera associé à des activités interactives qui encouragent l’utilisation du sport pour le développement et pour la paix.

Les pays participant au projet sont l’Australie, le Brésil, le Danemark, l’Égypte, l’Espagne, les États-Unis, la Grèce, le Japon, le Rwanda, le Royaume-Uni et Trinité-et-Tobago.

Pour plus d’informations sur ce projet, veuillez vous rendre sur le site suivant :

La Fondation UEFA pour l’enfance et FedEx retournent à Cañada Real

Cela fait une année que la Fondation UEFA pour l’enfance et FedEx, principal sponsor de l’UEFA Europa League, ont construit le premier terrain selon le système « Field in a box » dans le quartier de Cañada Real, au sud de Madrid, une des zones les plus défavorisées d’Espagne sur le plan économique. Afin de célébrer le succès retentissant de ce terrain ouvert à toute la communauté, qui a été offert à Red Deporte y Cooperación, une organisation à but non lucratif basée à Madrid, nous avons récemment rencontré FedEx dans la capitale espagnole.

Il s’agit d’un terrain de football synthétique clôturé, doté de buts fixés à une structure métallique, qui a été livré par FedEx dans deux conteneurs et qui a été inauguré en mai 2016. Il a été installé dans une zone d’habitations construites par les résidents, hébergeant des immigrants venant du Maroc et de la communauté rom.

L’organisation caritative locale Red Deporte y Cooperación assure l’entretien du terrain et veille à son utilisation durable en employant des entraîneurs juniors issus de la communauté locale. Bénéficiant du soutien de streetfootballworld et de la Fondation UEFA pour l’enfance, le programme sportif de Red Deporte à Cañada Real vise à utiliser le football comme vecteur de changement social et de cohésion au sein des communautés locales.

À ce jour, 400 enfants et jeunes adultes ont participé au projet, à savoir 90 % de garçons et 10 % de filles âgés de 5 à 30 ans qui ont bénéficié directement du terrain, et près de 500 matches ont été organisés depuis le début du projet.

« Le succès du terrain de Cañada Real est un très bon exemple de l’impact que le football peut avoir sur une communauté locale. Il montre également l’importance de développer des projets durables dont l’impact se prolonge après leur conclusion », a déclaré Cyril Pellevat, chef de l’administration au sein de la Fondation UEFA pour l’enfance. « Avec FedEx, nous avons déjà commencé de travailler sur un deuxième terrain de ce type à Mragowo, une communauté victime de ségrégation dans le nord-est de la Pologne, au sein de laquelle nous nous réjouissons d’apporter des changements positifs cet été. »

Selon Carlos de Carcer, CEO de Red Deporte, le projet a complètement transformé le paysage de Cañada Real en créant un espace où les enfants peuvent jouer, s’amuser, apprendre et voir leurs amis chaque jour, dans un environnement sûr. « Avant, c’était juste un terrain vague où les enfants jouaient quelques heures par semaine. Aujourd’hui, les activités régulières que nous organisons et la nouvelle infrastructure montrent l’importance et le potentiel du football à Cañada, avec la création d’un véritable esprit communautaire et d’une perspective plus positive pour l’avenir. »