Situation géographique et informations générales

En cours
Emplacement Allemagne, Autriche, Espagne, Hongrie, Italie, Lettonie, Pologne, République Tchèque, Roumanie
Date de début 01.09.2023
Date de fin 31.08.2025
Coût du projet EUR 833 223 98
Investissement de la Fondation EUR 83 322 39
Identifiant du projet 20232024
Partenaires Commission européenne (DG HOME); Common Goal
Catégories Accès au sport - Egalité des genres - Enfants en situation de handicap - Renforcement des partenariats - Victimes de conflits

Contexte 

Accord de coopération entre la Commission européenne et l’UEFA

L’Accord de coopération entre la Commission européenne (CE) et l’UEFA, qui a été signé en octobre 2022 par Aleksander Čeferin, le président de l’UEFA, et Margaritis Schinas, le vice-président de la CE et le commissaire chargé de la promotion de notre mode de vie européen, succède à deux autres accords de coopération passés en 2014 et en 2018. Le troisième accord entre la CE et l’UEFA fait spécifiquement référence au programme Football for Unity, qui illustre la manière dont cette convention peut être mise en œuvre par les deux parties.

Football for Unity 1.0

Pour fêter le soixantième anniversaire du premier Championnat d’Europe de football de l’UEFA, la Direction générale de la migration et des affaires intérieures (DG HOME) de la Commission européenne, l’UEFA, la Fondation UEFA pour l’enfance et Common Goal se sont associés dans le cadre du Fonds pour l’asile, la migration et l’intégration (AMIF) de l’Union européenne (UE) en vue de déployer le projet Football for Unity durant l’UEFA EURO 2020. Compte tenu du succès du projet, la CE, l’UEFA, la Fondation et Common Goal ont décidé d’étendre leur collaboration avec Football for Unity 2.0, qui inclut des activités organisées en dehors du Championnat d’Europe de football.

 

Objectifs du projet

Cette collaboration multipartite, dirigée par la Fondation UEFA pour l’enfance et Common Goal, favorisera les échanges et le réseautage à l’échelle européenne, la coopération entre les secteurs, le renforcement des capacités et l’apprentissage mutuel. Elle visera à sensibiliser le public, à encourager les comportements souhaités et à montrer comment le sport peut promouvoir et accélérer l’autonomisation des jeunes réfugiés et migrants et des jeunes personnes vulnérables vivant dans les communautés d’accueil en Europe.

Football for Unity 2.0 cherche à transformer en profondeur la manière dont les clubs sportifs, les organisations de football de base et les associations nationales de football travaillent avec les jeunes réfugiés et les migrants. Le projet proposera une méthode structurée pour multiplier et diffuser les pratiques innovantes et éprouvées basées sur le sport en faveur de l’inclusion sociale, en travaillant avec 190 entraîneurs, éducateurs, animateurs et travailleurs sociaux à l’échelle organisationnelle, locale, régionale, nationale et européenne.

À leur tour, ces acteurs s’emploieront à établir des liens avec 2900 jeunes européens, réfugiés et migrants parmi les plus difficiles à atteindre grâce à des initiatives en faveur de l’intégration basées sur le sport et à des programmes d’éducation informels. Ce renforcement de la coopération, des capacités et du professionnalisme au niveau transnational aidera les clubs sportifs, les associations nationales de football et les organisations de football de base à soutenir l’inclusion sociale et l’égalité des chances, plus particulièrement en fixant des normes de qualité en matière de pratiques innovantes.

Un consortium de quatorze partenaires du projet provenant de onze pays membres de l’UE (Allemagne, Autriche, Espagne, Grèce, Hongrie, Italie, Lettonie, Pays-Bas, Pologne, République tchèque et Roumanie) développera des compétences approfondies et une compréhension commune dans les domaines de l’inclusion et de l’intégration sociales, ainsi que de la lutte contre le racisme et contre la discrimination par le sport. Tous ces partenaires ont acquis une grande expérience grâce aux activités qu’ils ont déployées avec succès pendant de nombreuses années au niveau local et régional, dont le but est d’assurer la durabilité, l’autonomisation et la transformation sociale sur le terrain et en dehors.

Football for Unity 2.0 sera structuré autour des objectifs suivants sur une période de deux ans :

  1. Lutte contre la discrimination raciale à l’encontre des jeunes migrants et réfugiés dans le football européen, sur le terrain, sur le banc de touche, dans les tribunes et dans nos communautés.
    1. Élaboration et lancement d’un programme d’enseignement en ligne dans le cadre du projet Switch the Pitch en allemand et en anglais.
    2. Utilisation de la plateforme en ligne Switch the Pitch et ateliers en personne pour 40 entraîneurs travaillant avec trois à six équipes locales de football en Allemagne et 20 entraîneurs travaillant avec quatre organisations dans quatre autres pays membres de l’UE (Autriche, Espagne, Italie et Lettonie) dans le but d’accroître leurs connaissances et de les sensibiliser à l’entraînement inclusif et à la lutte contre la discrimination et la xénophobie dans le football.
    3. Formation destinée à quatre organisations européennes de football de base, à diverses organisations non gouvernementales et aux associations nationales de football de quatre pays membres de l’UE (Autriche, Espagne, Italie et Lettonie) pour approfondir leurs connaissances sur la méthodologie de lutte contre le racisme de Common Goal et pour les préparer à la diffuser en Europe.
    4. Trois séances de formation pour 30 dirigeants de groupes de supporters (par exemple Football Supporters Europe) et 100 bénévoles de zones des supporters (à Berlin) visant à les sensibiliser à la diversité, à l’égalité et à l’inclusion, et à les doter d’outils pratiques pour lutter contre la discrimination lors d’événements destinés aux supporters.
  2. Amélioration de la sécurité, de la protection et du bien-être des jeunes migrants et réfugiés et des jeunes vivant dans les communautés d’accueil afin de les aider à surmonter les crises et de soutenir leur rétablissement.
    1. Mise en place de séances d’intégration basées sur le sport (à l’aide de méthodologies telles que football3) dans sept pays membres de l’UE (Autriche, Espagne, Grèce, Hongrie, Pologne, République tchèque et Roumanie) afin d’instaurer une confiance, de lancer un dialogue et de développer une compréhension entre les jeunes migrants et réfugiés et les jeunes vivant dans les communautés d’accueil, ainsi que de les sensibiliser aux besoins d’autrui (respect, empathie, coopération, égalité, etc.).
    2. Mise en place d’un programme de formation des formateurs pour aider 130 entraîneurs, enseignants et jeunes leaders à dispenser des formations de manière autonome et à transmettre des connaissances et des compétences aux jeunes réfugiés et migrants ainsi qu’aux jeunes vivant dans des communautés d’accueil dans deux pays membres de l’UE (Pologne et République tchèque).
  3. Sensibilisation de la population européenne à la diversité qui existe au sein de l’Europe et au fait qu’une intégration réussie contribue au bien-être, à la prospérité et à la cohésion des sociétés européennes.
    1. Sensibilisation aux problématiques liées à l’intégration de réfugiés et de migrants en Europe et promotion d’une image positive de la migration.

En outre, l’UEFA, en tant que soutien officiel au projet, diffusera les enseignements tirés du projet dans l’ensemble de l’écosystème du football dans l’espoir que le football européen continue d’accroître son inclusion et son soutien des réfugiés et des migrants.

Contenu du projet

Football for Unity 2.0 permettra de mettre en place les projets (i) Switch the Pitch et (ii) Team Up for Solidarity.

Switch the Pitch

Notre programme Switch the Pitch rassemble la communauté du football dans le cadre d’activités de sensibilisation et d’actions de lutte contre le racisme. Il vise à créer un environnement inclusif et antiraciste pour les entraîneurs et les joueurs de tous âges. Cette approche complète et basée sur l’action employée pour éduquer les joueurs et les entraîneurs actifs dans le football junior est une manière révolutionnaire de combattre le racisme dans le sport. Une des composantes centrales de Switch the Pitch est son programme de formation d’« entraîneur inclusif », qui repose sur six thèmes : l’empathie, la sécurité, la vulnérabilité, l’appréciation, la conscience et l’authenticité. Pour chaque thème, des formateurs experts présentent trois compétences essentielles dans une vidéo et donnent des outils aux entraîneurs que ces derniers peuvent immédiatement intégrer à leurs plans d’entraînement. En outre, un volet sur la lutte contre le racisme composé de 36 activités en équipe permet aux entraîneurs de joueurs juniors d’organiser une série de défis que l’équipe doit relever sur le terrain et dont le but est d’éduquer, mais aussi de déclencher et d’encourager des conversations sur des sujets clés comme l’identité raciale, la mobilisation en faveur des groupes marginalisés, l’activisme et le leadership. Nous lançons un projet pilote Switch the Pitch en Europe et l’Allemagne, pays organisateur de l’EURO 2024, a été choisie en raison du potentiel que présente le tournoi pour mettre en route le projet. De plus, un plan visant à transposer le projet Switch the Pitch à plus grande échelle sera élaboré et déployé.

Switch the Pitch Europe

Nous pensons que la méthodologie Switch the Pitch devrait être utilisée dans toute l’Europe. C’est pourquoi nous organiserons, dans le cadre du programme Football for Unity 2.0, une cohorte d’organisations européennes de football de base et d’associations nationales de football pour élaborer une stratégie européenne visant à développer le projet Switch the Pitch à plus grande échelle. Cette cohorte (composée d’organisations provenant d’Autriche, d’Espagne, d’Italie et de Lettonie) participera à deux événements sur trois jours (le premier à l’été 2024 et le deuxième début 2025), qui seront organisés par le club de football allemand Fortuna Düsseldorf. Lors du premier atelier, les participants recevront une formation sur la méthodologie Switch the Pitch, et nos experts du programme les aideront à élaborer un plan pour déployer le projet Switch the Pitch dans leurs communautés respectives. Sur une période de six à huit mois, chaque membre de la cohorte mettra à exécution sa version du projet Switch the Pitch dans sa communauté. Ils bénéficieront en outre de rendez-vous de suivi en ligne réguliers et de possibilités d’apprentissage supplémentaires au cours de cette période. La cohorte se réunira à nouveau à l’occasion d’un deuxième atelier début 2025 afin d’échanger sur les expériences acquises durant la mise en place du projet Switch the Pitch et d’élaborer un plan viable d’expansion de la méthodologie.

Partenaires spécialisés : RheinFlanke (Allemagne), Fare (Europe) et Breaking Grounds (Autriche)

Partenaires de réalisation : Fédération de football de Lettonie (Lettonie), Balon Mundial (Italie), Dragones de Lavapiés (Espagne) et Breaking Grounds (Autriche)

 

Team Up for Solidarity

Team Up for Solidarity consiste en une collaboration active avec des organisations locales et utilise le sport comme méthodologie efficace, rentable et facilement accessible d’une manière structurée et systémique. Notre projet crée des espaces inclusifs qui augmentent la sécurité, la protection et le bien-être de jeunes migrants et réfugiés en Europe, qui favorisent la stabilisation émotionnelle et sociale, qui encouragent l’acquisition de nouvelles compétences et aptitudes, qui renforcent la résilience et qui créent des opportunités à court terme et à long terme dans les domaines de la santé, de l’éducation et de la formation. Les méthodologies d’intégration et d’inclusion basées sur le sport créent un environnement d’apprentissage informel et dynamique pour les jeunes, renforçant ainsi les programmes d’éducation formels. Elles favorisent la confiance en soi et en autrui ainsi que la sécurité, tout en permettant aux joueurs de mettre en application les valeurs qu’ils apprennent et de s’engager pour leurs communautés respectives. Ces méthodologies facilitent la prise de décisions éclairées et augmentent l’intérêt des jeunes à relever les défis sociaux. L’accent mis sur le dialogue et la résolution de conflits aide les joueurs à comprendre le pouvoir de la prise de décision consensuelle, ce qui leur permet de réduire les différences culturelles dans un environnement social caractérisé par des arrivées et des départs constants de membres dans la communauté. En outre, les personnes qui ont participé à des programmes d’intégration et d’inclusion basés sur le sport font preuve d’un engagement et d’un sens des responsabilités accrus et se sentent davantage responsables d’elles-mêmes et de leur communauté.

Partenaires de réalisation : Trenuj Bycie Dobrym (Pologne), Fundación Fútbol Más (Espagne), Breaking Grounds (Autriche), INEX – Sdruženi Dobrovolných Aktivit, Z.S. (République tchèque), Oltalom Sport Association (Hongrie), Organization Earth (Grèce) et la Fédération roumaine de football (Roumanie)

Profiter de l’EURO 2024 pour accroître la visibilité et l’impact

S’appuyant sur la forte empreinte de l’UEFA sur tout le continent pour maximiser sa visibilité et son impact, l’EURO 2024 (i) exploitera le potentiel catalyseur du football pour améliorer le bien-être social, mental, émotionnel et physique des jeunes réfugiés et migrants ; et (ii) engendrera une prise de conscience de la capacité du sport à promouvoir l’intégration, l’égalité des genres, la lutte contre le racisme, la justice, le respect, l’inclusion et l’autonomisation des jeunes.

L’EURO 2024 offrira une possibilité aux personnes issues de différents milieux en Europe de se réunir et de célébrer leur passion pour le football, tout en favorisant la compréhension et le respect entre les cultures. De plus, le projet proposera une plateforme aux joueurs, aux arbitres et aux clubs pour dénoncer le racisme et la discrimination, ce qui contribuera à sensibiliser le public à cette problématique et encouragera les autres à agir.

L’EURO 2024 servira de plateforme pour faire comprendre aux citoyens européens que le sport peut permettre aux jeunes migrants et réfugiés ainsi qu’aux jeunes vivant dans les communautés d’accueil d’acquérir des compétences transférables, soutenant ainsi leur intégration dans la société et renforçant leur capacité à prendre des décisions éclairées concernant leurs moyens de subsistance. Le tournoi aura un impact profond sur le public européen et mondial grâce à sa visibilité et à son attrait médiatique, nous permettant ainsi de cibler les spectateurs européens, les décideurs politiques, les représentants des médias et les parties prenantes des secteurs du sport, de l’éducation, de l’égalité des genres, de l’autonomisation des jeunes, de l’inclusion et l’intégration sociales. En mobilisant les personnes d’influence en Europe, les organismes pertinents, ainsi que les influenceurs locaux ou thématiques, les objectifs du programme seront diffusés à grande échelle en Europe et dans le monde.

Partenaires

Autres projets dans Europe

Life Champions 2.0 : nous sommes tous des champions
JOUER ENSEMBLE – PORUCH
Le football pour l’avenir
GOAL 4 ALL