Situation géographique et informations générales

Ongoing
Emplacement Jamaica
Date de début 01/01/2019
Date de fin 31/12/2019
Coût du projet 5,000,000€
Investissement de la Fondation 62,152€
Identifiant du projet AME–2018382
Partenaires Fight for Peace International

Contexte

Les jeunes des six communautés ciblées grandissent dans des environnements dangereux et sont donc plus susceptibles de devenir victimes ou auteurs de violences. Ce programme lutte contre plusieurs causes de la violence chez les jeunes :

  • les activités des gangs au sein de la communauté
  • les difficultés familiales dues à l’absence des parents, à la sévérité des punitions corporelles ou à la négligence
  • la pauvreté et le manque d’opportunités d’y échapper
  • le manque d’activités de loisirs pro-sociales et de développement personnel
  • le taux de chômage élevé
  • le faible niveau de formation
  • l’accès limité à un soutien psycho-social

Contenu du projet

L’organisation Fight for Peace associe la boxe et les arts martiaux à l’éducation et au développement personnel pour aider les jeunes à se réaliser malgré la criminalité, la violence et l’exclusion sociale qui règnent dans leurs communautés. Fight for Peace coordonne le Safer Communities Programme (SCP, programme pour des communautés sûres) en Jamaïque, un programme qui regroupe plus de 30 entités (agences gouvernementales, fédérations sportives, organisations de développement de la jeunesse et de prévention de la violence) et est présent dans des communautés particulièrement violentes. Le projet « Unity and Peace » se compose de programmes globaux reposant sur cinq piliers (sport, éducation, emploi, leadership pour les jeunes et soutien psycho-social) dans un cadre favorisant l’impact collectif.

Il a été mis en place dans six communautés de Kingston dont le taux de violence est élevé : Hannah Town, Denham Town, Trench Town, Tivoli Gardens, Fletchers Land et Parade Gardens.

 

Fight for Peace travaille également, de manière informelle, avec la Fédération jamaïcaine de lutte et l’Association jamaïcaine de rugby. Les fonds provenant de la Fondation UEFA pour l’enfance permettront à la Fédération de Jamaïque de football de prendre part à ce projet en intégrant les écoles et les équipes de football communautaires.

Bénéficiaires :

  • plus de 1670 jeunes vivant dans les zones urbaines
  • âge moyen entre 10 et 12 ans, 95 % des jeunes ayant moins de 18 ans
  • 56 % de garçons et 46 % de filles

 

Objectifs

  • FFP a développé une méthodologie intégrée et globale reposant sur cinq piliers et l’applique à tous ses projets et activités. Le but est de donner aux jeunes tout le soutien nécessaire pour devenir des champions dans la vie.

    Boxe et arts martiaux : promouvoir le respect, la discipline, la maîtrise de soi, le sentiment d’appartenance et l’estime de soi, et encourager les jeunes à rejoindre le programme

    Éducation : offrir un soutien scolaire et des cours aux jeunes qui sont hors des milieux d’enseignement formels ou qui ont des difficultés d’apprentissage

    Employabilité : aider les jeunes à accéder au marché du travail grâce à l’exercice, à la formation professionnelle et à l’aiguillage vers des opportunités d’emploi par le biais d’un réseau de partenaires actifs dans le secteur privé

    Services de soutien : une équipe multidisciplinaire de soutien social propose ses services, y compris un suivi individuel, un conseil sur les plans social, médical et juridique, des visites à domicile et une proximité communautaire

    Leadership pour les jeunes : des conseils de jeunes représentent l’organisation à l’extérieur et travaillent avec les membres de l’équipe sur la stratégie et le développement du programme

Activités du projet

  • Séances de sport (boxe, arts martiaux et football) organisées dans les centres communautaires et les écoles par des entraîneurs formés pour prendre en compte les aspects de développement personnel (50 séances par semaine)
  • Séances de développement personnel menées par des médiateurs spécialement formés et travaillant pour des ONG de développement de la jeunesse et de prévention de la violence ainsi que des psychologues et des travailleurs sociaux de Fight for Peace (12 séances par mois dans les six communautés)
  • Activités de loisirs et tournois intercommunautaires (deux tournois au cours des six premiers mois)
  • Huit sites consacrés au sport pour le développement et offrant un espace sûr aux enfants
  • Soutien psychologique et entraînement au sport pour le développement pour tous les entraîneurs participants, visant l’intégration à long terme du développement personnel dans le sport au sein des écoles et des communautés
  • Formation d’entraîneurs assistants pour proposer des entraîneurs qualifiés aux communautés défavorisées
  • Partenariat avec le G. C. Foster College of Physical Education and Sport (université G. C. Foster d’éducation physique et de sport) pour offrir des formations et des certificats à tous les entraîneurs participants
  • Intégration au programme pour le sport et le changement de comportement du ministère de l’éducation, de l’information et de la jeunesse / de la commission pour le développement social, pour permettre le développement d’une politique et la future programmation dans les écoles et les communautés

Résultats attendus

Les jeunes participant régulièrement aux programmes gratuits de sport et de développement personnel améliorent durablement leur santé et leur bien-être.

  • 1800 jeunes pratiquent un sport
  • 1450 séances de sport
  • 72 séances de développement personnel
  • 4 tournois
  • 70 % des jeunes améliorent leur santé et leur condition physique
  • 4 cours de formation d’entraîneurs
  • 60 % des jeunes améliorent la qualité de leurs relations avec leurs amis, leur famille et les autres adultes
  • 60 % des jeunes au comportement potentiellement négatif montrent un changement positif, par exemple une diminution des actes criminels ou le respect des autorités
  • 60 % des jeunes voient leur avenir de manière plus positive

Partenaire

Autres projets dans Amérique

Math Attack
Jouer pour apprendre
Inclusion par le football : « Everyone invited to the pitch ! »
Inter Campus Venezuela