Prix de la Fondation UEFA pour l’enfance 2016

Reconnaître les organisations locales et leur rôle d’assistance aux partenaires caritatifs

L’organe décisionnel de la Fondation UEFA pour l’enfance (Conseil de Fondation), présidé par l’ancien président de la Commission européenne José Manuel Durão Barroso, s’est réuni le 13 juin au siège de la Fondation, à Nyon, en Suisse.

La désignation des récipiendaires des Prix de la Fondation UEFA pour l’enfance 2016 était notamment à l’ordre du jour de la réunion. En 2015, la responsabilité de la gestion et de l’attribution annuelle du Chèque caritatif de Monaco, d’un montant de EUR 1 million, avait été transférée de la Commission du fair-play et de la responsabilité sociale de l’UEFA à la Fondation UEFA pour l’enfance, qui avait créé à cette occasion les Prix de la Fondation UEFA pour l’enfance.

Le Conseil de Fondation a établi un nouveau système de sélection des récipiendaires visant à offrir de la visibilité aux communautés locales et à reconnaître leur contribution aux activités qu’elles soutiennent. Pour être éligibles, les associations caritatives doivent avoir un lien avec le football ou le sport en général et chercher à promouvoir la paix, l’intégration, l’harmonie sociale, le respect des différences et la lutte contre la discrimination.

Les Prix de la Fondation UEFA pour l’enfance 2016 sont attribués à :

  • streetfootballworld, réseau regroupant plus de 100 organisations locales autour d’un objectif commun : changer le monde grâce au football ;
  • Colombianitos, organisation cherchant à améliorer la condition des enfants, des jeunes et de leur communauté par le sport, le divertissement, l’éducation et la santé ;
  • Just Play, programme qui améliore la vie des enfants dans la région du Pacifique via le football ;
  • Right To Play, programme utilisant le pouvoir du jeu pour éduquer les enfants et leur donner les moyens de surmonter les effets de la pauvreté, des conflits et des maladies dans les communautés défavorisées ;
  • Magic Bus, programme qui guide les enfants vers l’autonomie en élargissant leur perception des choses, en leur inculquant des compétences de vie et en leur offrant des opportunités.

Le Conseil de Fondation a également examiné tous les projets en cours, en particulier ceux qui sont liés au fonds de solidarité pour les enfants migrants et déplacés, créé grâce à un don de EUR 2 millions approuvé par le Comité exécutif de l’UEFA le 11 décembre 2015. Différents projets sont mis en œuvre afin de venir en aide aux migrants et aux enfants déplacés du Moyen-Orient et de pays d’Europe de l’Est tels que l’Ukraine et la Géorgie, et de soutenir les pays d’accueil européens qui sont confrontés à des flux migratoires sans précédent.

En Europe, des projets sont mis sur pied dans 13 pays, en collaboration avec 19 associations. Ces projets permettront d’aider plus de 30 000 personnes, dont 65 % de migrants et 35 % d’acteurs sociaux, notamment des entraîneurs et des professeurs.

Au Moyen-Orient, la Fondation UEFA pour l’enfance continue de soutenir les réfugiés en Jordanie et au Liban au moyen de projets utilisant le football pour renforcer la cohésion sociale, encourager la réconciliation et la coexistence pacifique au sein des communautés et promouvoir l’éducation.

À l’issue de la séance du Conseil de Fondation, son président, José Manuel Durão Barroso, a déclaré : La Fondation UEFA pour l’enfance fait déjà évoluer les choses à travers le monde. Aujourd’hui, elle soutient des milliers d’enfants défavorisés ou en situation difficile au quotidien, notamment en contribuant à leur éducation et leur donnant l’occasion de jouer.

Afin de développer nos activités, nous continuerons de rechercher de nouvelles sources de financement conformément à notre Code d’éthique et en toute transparence.

Nous estimons que le développement de nos activités avec d’autres organisations dont les projets ont un lien avec le sport est un moyen d’améliorer durablement les résultats de notre travail, grâce à la promotion de l’intégration et à l’instauration d’une harmonie sociale.

La Fondation UEFA pour l’enfance soutient actuellement des projets menés dans 44 pays ou territoires :

  • 20 en Europe : Allemagne, Angleterre, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Écosse, Espagne, France, Géorgie, Grèce, Hongrie, Israël, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, République d’Irlande, Roumanie, Serbie, Suisse et Ukraine ;
  • 7 en Afrique : Angola, Burkina Faso, Éthiopie, Nigeria, Ouganda, Sénégal et Somalie ;
  • 2 en Amérique du Sud : Brésil et Colombie ;
  • 11 en Océanie : Îles Cook, Îles Salomon, Fidji, Nouvelle-Calédonie, Nouvelle-Zélande, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Polynésie française, Samoa, Samoa américaines, Tonga et Vanuatu ;
  • 4 en Asie : Irak, Jordanie, Liban et Népal.

Ces activités sont menées en partenariat avec 35 organisations caritatives, 12 associations nationales de football et plusieurs agences des Nations Unies.