Le football uni contre le bombardement des civils

Deux enfants venant de zones de conflit escorteront les joueurs du Real Madrid CF et du Séville FC à l’occasion de la Super Coupe de l’UEFA.

La Super Coupe de l’UEFA, qui opposera cette année le Real Madrid CF au Séville FC à Trondheim, en Norvège, le mardi 9 août prochain, sera l’occasion d’adresser un message de paix et de solidarité aux victimes civiles de bombardements dans le monde. Lors de la cérémonie d’ouverture, les capitaines des deux équipes seront escortés par un enfant afghan et un enfant syrien en situation de handicap, réfugiés en Norvège. Ils porteront ensemble sur le terrain les coupes de l’UEFA Europa League et de l’UEFA Champions League.

La Fondation UEFA pour l’enfance s’associe à Handicap International, qui défend les droits des personnes en situation de handicap à travers le monde, améliore leurs conditions de vie et les aide à s’intégrer dans la société. Elle soutient également sa nouvelle campagne mondiale, intitulée « Non aux bombardements des civils ! », en faveur du respect du droit international, qui interdit notamment aux acteurs d’un conflit de prendre pour cibles les populations et les bâtiments publics, sachant qu’on compte souvent un grand nombre d’enfants parmi les victimes. En soutenant cette campagne, la Fondation UEFA pour l’enfance poursuit ainsi son engagement envers les enfants victimes de conflits dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’accès au sport, du développement personnel, de l’intégration sociale et de la défense des droits des enfants.

Cette cérémonie d’ouverture a pu être réalisée grâce à la collaboration de l’UEFA, de l’Association norvégienne de football, du Comité d’organisation de la Super Coupe de l’UEFA de Trondheim, ainsi que du Real Madrid CF et du Séville FC. L’événement marquera le lancement d’une campagne de plus grande envergure initiée par Handicap International pour mobiliser le grand public contre l’utilisation massive d’armes explosives en zones densément peuplées.

« Bombarder des civils, ce n’est pas la guerre, c’est un crime ! »

Leif Ivar Akselvoll, de l’Association norvégienne de football, a déclaré : « La finale de la Super Coupe de l’UEFA coïncide avec le 100e anniversaire du Rosenborg BK, qui bénéficie d’un riche palmarès tant sur le plan national qu’au niveau européen. Nous sommes honorés d’accueillir le meilleur du football européen en Norvège à cette occasion. Le match et sa cérémonie d’ouverture véhiculeront un message de paix et d’avenir pour nos jeunes et montreront que le football est un vecteur d’intégration sociale. Nous mettons tout en œuvre pour que cette finale soit à la portée de tous et nous nous rallions à la campagne « Non aux bombardements des civiles ! » initiée par Handicap International.

Manuel Patrouillard, directeur général de Handicap International, a ajouté : « L’utilisation d’armes explosives en zones peuplées est une pratique inacceptable. Bombarder des civils, ce n’est pas la guerre, c’est un crime ! Il est urgent de protéger les populations et de contraindre les acteurs des conflits à respecter les règles du droit international humanitaire. »

Handicap International : Après 30 ans d’un combat contre les mines antipersonnel et les bombes à sous-munitions qui a abouti à leur interdiction via les traités d’Ottawa (1997) et d’Oslo (2008), Handicap International s’efforce depuis 2011 de mobiliser la communauté internationale contre l’utilisation des armes explosives en zones peuplées. L’organisation s’engage aujourd’hui dans une campagne massive d’interpellation et de sensibilisation contre ces armes.

Site officiel : www.handicap-international.fr

Campagne contre le bombardement des civils en zones peuplées : www.stop-bombing-civilians.org