Kick For Hope : cours pour entraîneurs de football à Karak

La Fondation UEFA pour l’enfance étend son soutien à des communautés et à des écoles de Jordanie.

Avec l’aide du ministère de l’Éducation de Jordanie, de l’Association jordanienne de football et de streetfootballworld, la Fondation UEFA pour l’enfance et le Projet de développement du football en Asie ont offert une formation en communication non-violente et en compétences de négociation à 21 professeurs d’éducation physique et entraîneurs de football, hommes et femmes, afin de les aider à construire des relations positives entre élèves.

Début mars, ce cours d’une semaine a réuni les enseignants et les entraîneurs de douze écoles dans la ville de Karak, située au sud de la capitale, Amman. Il leur a fourni les connaissances et les compétences nécessaires afin d’organiser des activités de football régulières pour les enfants et d’utiliser le sport comme plateforme pour développer la confiance en soi et encourager la cohésion sociale, en facilitant l’interaction entre enfants d’origines différentes.

Le cours était dirigé par l’instructrice de streetfootballworld Hiba Jaafil (ancienne capitaine de l’équipe nationale féminine libanaise et actuelle entraîneure des M17 et des M19), par l’ancienne joueuse internationale jordanienne Maryana Haddad et par Zina Al-Sadi, joueuse de l’équipe nationale de Jordanie.

Après le cours, un tournoi a été organisé à l’intention de 100 enfants provenant des douze écoles (50 garçons et 50 filles, tous âgés de 10 ou 11 ans). Grâce au football, un langage compris par tous, les enfants d’origines diverses ont passé du temps ensemble, se sont encouragés et aidés les uns les autres à gagner, et ont noué des liens d’amitié durables.

Ce programme sera étendu à 24 écoles supplémentaires situées dans le sud de la Jordanie dans le courant de l’année. À l’occasion de plusieurs activités communes et d’événements spéciaux, les enfants des différentes écoles joueront côte à côte dans des équipes mixtes plutôt que les uns contre les autres, dans le but d’encourager la compréhension mutuelle et l’acceptation des différences culturelles, de briser les stéréotypes et d’abattre les barrières.