Affluence record enregistrée à l’exposition de photos lors de l’EURO de futsal

Les milliers de spectateurs qui se sont déplacées aux matches de la phase finale de l’EURO de futsal de l’UEFA en Serbie ont pu visiter une exposition présentée par la Fondation UEFA pour l’enfance.

Les matches de l’association organisatrice se sont disputés à guichets fermés, et un grand nombre de visiteurs de la Belgrade Arena ont profité de l’occasion pour voir l’exposition de photos montrant la vie dans le camp de réfugiés de Za’atari, en Jordanie, où la Fondation UEFA pour l’enfance a développé un projet inspiré par le football. Ce projet a pour but de rendre la vie plus supportable pour les enfants vivant dans ce camp, qui est devenu une ville de près de 80 000 habitants.

Des visites ont été organisées pour des groupes d’écoliers, lesquels ont pu participer aux projets d’héritage et de développement durable que l’UEFA a associés à l’événement phare de futsal en Europe. Parmi eux figurait un groupe de 40 jeunes élèves de l’école Dositej Obradovic, l’un des huit instituts de la région de Novi Sad qui ont participé au projet de l’UEFA. Il y a eu beaucoup de discussions et de commentaires autour de la photo qui a produit le plus d’effet. Goran, un des jeunes qui a fait le déplacement avec le groupe, a exprimé l’avis de nombreuses personnes lorsqu’il a dit : « J’aime beaucoup la photo avec le vélo. Je serais très heureux de rencontrer ces enfants et de jouer au football avec eux. Peut-être leur équipe contre la nôtre. Et ensuite nous pourrions former toutes sortes d’équipes ensemble. Ce serait vraiment sympa. »

La visite était l’une de celles organisées par Igor Janković, directeur du football de base à la Fédération serbe de football. Il a raconté aux enfants les histoires derrière les photos, à savoir la dure réalité de la vie en plein désert dans des conditions précaires. « Une chose qui les rend heureux, leur a-t-il dit, est l’occasion de jouer au football ». Toutefois, l’élément principal pour les enfants qui ont visité l’exposition était le message véhiculé par les photos. « Le sport aide les gens à faire face et à surmonter les nombreuses difficultés de la vie », a dit Janković aux élèves de Novi Sad. « Il peut également vous donner confiance et vous faire connaître de nouveaux amis. Ces enfants du camp de réfugiés vous montrent que le football peut être très utile et apporter beaucoup dans la vie. »

Une autre partie importante du projet lié à l’EURO de futsal de l’UEFA 2016 a été une compétition de futsal de base dans laquelle les garçons et les filles vainqueurs ont été sélectionnés selon des principes de fair-play plutôt que sur la base des résultats. Le point culminant a été un tournoi final qui a réuni 700 enfants et qui s’est joué la veille des demi-finales à la Belgrade Arena. Les enfants ont bien sûr eu l’occasion de visiter l’intéressante exposition de photos de la Fondation UEFA pour l’enfance sur le camp de réfugiés de Za’atari, dont ils avaient été informés à l’école.