This is How We Football

Situation géographique et informations générales

En cours
Emplacement Fidji, Îles Cook, Îles Salomon, Kiribati, Nouvelle-Calédonie, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Samoa, Samoa américaines, Tahiti, Tonga, Vanuatu
Date de début 08.03.2023
Date de fin 31.03.2025
Coût du projet EUR 1 170 904
Investissement de la Fondation EUR 175 000
Identifiant du projet 20230422
Partenaires Confédération océanienne de football (OFC)
Catégories Accès au sport - Développement personnel - Egalité des genres - Renforcement des partenariats - Style de vie sain

Contexte 

En 2022, la Confédération Océanienne de Football (OFC) a essayé de comprendre et de surmonter les obstacles à la participation auxquels les femmes et les filles sont confrontées, et a mis en place un projet visant à lutter contre l’inégalité des genres et la violence à caractère sexiste dans la région.

En effet, celle-ci connaît certains des taux les plus élevés – deux fois plus élevés que la moyenne mondiale – de violence à l’égard des femmes et des filles, avec environ deux femmes sur trois touchées par la violence sexiste. On retrouve cette discrimination sur les terrains de football : 70 % des femmes ne sont pas suffisamment actives physiquement et les femmes et les filles sont largement sous-représentées parmi les joueurs et aux postes de direction du football.

La capacité du football à atteindre les communautés et à rassembler les personnes dans tout le Pacifique est unique. Il est le sport le plus populaire dans la région et représente un moyen efficace et peu coûteux d’apporter des changements sociaux et d’atteindre nos objectifs de développement régionaux et internationaux.

Objectifs du projet

Objectif général

Le projet est conçu pour faire tomber les obstacles à la participation des femmes et des filles et les inciter à s’engager dans le sport tout au long de leur vie, en encourageant les attitudes et les actions positives en faveur de l’égalité des genres, en mettant en place des institutions sûres et solidaires, et en plaidant en faveur d’un changement social plus large dans tous les domaines du jeu.

Objectifs spécifiques

  • Chaque année, participation de 15 000 filles âgées de 13 à 18 ans à des activités de football et transmission de messages d’autonomisation et de résistance à la violence à caractère sexiste dans le Pacifique.
  • Participation de 30 000 garçons et filles âgés de 6 à 12 ans à des programmes en faveur de l’égalité des genres.
  • Plus de 800 entraîneurs faisant preuve d’une compréhension accrue et d’une attitude positive à l’égard des filles dans le football.
  • Plus de 800 entraîneurs, enseignants et bénévoles communautaires formés à la sauvegarde de l’enfance.
  • Cours en ligne sur l’égalité des genres, la diversité et l’inclusion réunissant 5000 participants chaque année.
  • Politique de sauvegarde et personne de référence dans toutes les associations membres de l’OFC, ainsi que plans d’action nationaux visant à obtenir l’égalité des genres et à lutter contre la violence dans et par le football, notamment des partenariats en vue d’accroître la participation des femmes en toute sécurité.

Contenu du projet

Le projet adopte une approche globale pour parvenir à une plus grande égalité, grâce à la compréhension des besoins et au soutien du changement parmi les joueurs et les entraîneurs, dans les organisations et au sein de la communauté dans son ensemble. Il s’appuie sur des recherches approfondies et des activités clés décrites dans le Gender Equality Playbook (Manuel sur l’égalité des genres) de l’OFC.

Il fournit aux enfants et aux adolescents des programmes qui leur permettent d’acquérir les connaissances, les attitudes et les pratiques nécessaires pour renforcer l’autonomisation des femmes, lutter contre la violence sexiste et permettre aux participants eux-mêmes de devenir des acteurs du changement au sein de leurs communautés. Ces activités sont soutenues par la formation et le développement des compétences, le soutien aux associations membres de l’OFC et à d’autres organisations de football, ainsi que par des campagnes nationales et régionales d’autonomisation des genres.

Partenaire

Futbol KY

Situation géographique et informations générales

En cours
Emplacement Guatemala, Ville de Guatemala
Date de début 04.01.2024
Date de fin 15.12.2024
Coût du projet EUR 36 150
Investissement de la Fondation EUR 25 000
Identifiant du projet 20230556
Partenaires Asociación de Maestros de Educación Temprana Plantando Semillas
Catégories Accès au sport - Développement personnel - Style de vie sain

Contexte 

Dans la Zone 3 de la ville de Guatemala, plus de 10 000 familles déplacées internes vivent à côté de la décharge. Le niveau de pauvreté et le manque d’éducation et de soutien parental créent un terrain fertile pour la violence communautaire et la consommation de drogues. La prévalence de la violence met en danger les enfants et les adolescents et compromet leur avenir.

Objectifs du projet

  • Offrir aux enfants et aux adolescents à risque un moyen d’échapper à la violence en les faisant participer à des activités récréatives saines grâce au sport et en soutenant leur éducation.
  • Offrir un programme d’entraînement de football visant à améliorer les compétences footballistiques, l’esprit d’équipe et l’attitude sportive des joueurs grâce à des entraînements structurés, tout en encourageant l’amitié et la discipline.
  • Favoriser la réussite scolaire, renforcer l’importance de l’éducation et soutenir les jeunes en leur offrant des espaces et des possibilités qui leur permettent d’acquérir les compétences dont ils ont besoin pour réussir.
  • Veiller à ce que les participants à Futbol KY aient accès à des services supplémentaires, notamment des soins psychosociaux et un soutien parental pour leurs aidants, par le biais des programmes « Groupe de pères » et « Femmes motivées ».

Contenu du projet

Futbol KY associe entraînement de football, soutien scolaire et groupes de parents pour créer une expérience de développement complète.

Les programmes d’entraînement de football mettent l’accent non seulement sur le développement physique, mais également sur la discipline, l’amitié et le développement du caractère.

Outre les entraînements de football, le projet met la priorité sur la réussite scolaire. Nous proposons des sessions de tutorat, dans le cadre d’une approche globale du développement physique et intellectuel.

En vue de créer un environnement favorable, le projet comprend deux programmes de soutien parental, « Femmes motivées » et « Groupe de pères ».

Conscients de la nécessité d’un soutien psychosocial, nous offrons un espace pour améliorer le bien-être psychologique et la santé mentale des participants.

Partenaire

Le football pour l’égalité et l’éducation

Situation géographique et informations générales

En cours
Emplacement Palestine, Tulkarem, Nablus, Ramallah et al-Bireh, Jerusalem et Bethlehem
Date de début 01.12.2024
Date de fin 30.07.2024
Coût du projet EUR 30 000
Investissement de la Fondation EUR 30 000
Identifiant du projet 20231061
Partenaires Palestine Sports for Life (PS4L)
Catégories Accès au sport - Développement personnel - Egalité des genres - Style de vie sain

Contexte 

En raison de décennies de pressions politiques et économiques liées aux conflits et à l’oppression, la société palestinienne est devenue de plus en plus fragmentée, laissant de nombreux Palestiniens déconnectés et distants les uns des autres. Ces fractures sont particulièrement néfastes pour les jeunes qui sont déjà vulnérables et ont besoin de conseils et de possibilités pour développer leurs compétences de vie et conserver leur bien-être.

Un grand nombre d’enfants palestiniens sont exposés à des dangers tels que la violence physique et psychologique, les abus sexuels, le mariage précoce, le travail des enfants, la violence politique et les conflits. La pauvreté, le chômage et les conditions de vie dans des zones surpeuplées aggravent encore les risques qui pèsent sur leur sécurité et les conséquences des traumatismes qu’ils subissent. Les projets basés sur le football offrent une approche créative pour lutter contre la violence, la maltraitance et la négligence en renforçant les capacités institutionnelles et en répondant aux besoins psychosociaux uniques des bénéficiaires.

Objectifs du projet

Tous les enfants ont le droit fondamental de vivre, d’apprendre et de jouer dans un environnement sûr et stimulant, ce qui a des effets importants sur leur santé mentale. L’objectif général du projet est d’améliorer le bien-être des enfants et des adolescents qui fréquentent des écoles gérées par l’UNRWA (l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens) en Cisjordanie au moyen d’activités sportives et axées sur les compétences de vie. Le projet vise également à fournir un espace inclusif sûr où les jeunes filles, en particulier, peuvent faire du sport.

En outre, il entend renforcer la capacité des enseignants à proposer des activités de développement basées sur le sport, réaliser des analyses portant sur l’égalité des genres, et garantir la protection et la sauvegarde des enfants dans les camps de réfugiés.

 

Contenu du projet

PS4L travaille en étroite collaboration avec l’UNRWA afin de fournir un soutien psychosocial essentiel et de proposer des programmes de développement aux enfants des écoles de l’agence. Dix enseignants seront formés à la méthodologie du football pour le développement, ce qui leur permettra d’organiser des séances de football et de compétences de vie de grande qualité. Au moins 500 enfants de capacités différentes réfugiés et marginalisés, dont 70 % devraient être des filles, participeront à des sessions de formation hebdomadaires basées sur le football et portant sur les compétences de vie et l’égalité des genres et seront ainsi valorisés.

Partenaire

Sport au Village

Situation géographique et informations générales

En cours
Emplacement Zimbabwe, Harare
Date de début 19.02.2024
Date de fin 31.12.2024
Coût du projet EUR 160 000
Investissement de la Fondation EUR 110 000
Identifiant du projet 20230180
Partenaires Fondation Khuon
Catégories Accès au sport - Développement personnel - Enfants en situation de handicap - Infrastructure et équipement - Style de vie sain

Contexte 

Depuis plus de 20 ans, le Village pour orphelins Saint-Marcellin, à Harare, accueille en permanence 66 enfants âgés de 3 mois à 18 ans. Il s’y trouve une école maternelle et une école primaire mixtes ouvertes aux enfants des environs. Elles accueillent jusqu’à 300 élèves répartis en seize classes. Pour les cours d’éducation sportive, ces écoles ne disposent que d’un espace en terre non aménagé. Cependant, des infrastructures sportives sont primordiales pour le développement des enfants.

Objectifs du projet

  • Tous les enfants ont accès à la pratique du sport dans le cadre scolaire.
  • Chacun des 300 élèves assistent à deux ou trois périodes de sport chaque semaine placées sous la responsabilité d’une monitrice ou d’un moniteur.
  • Les enfants de l’orphelinat et des environs peuvent utiliser les infrastructures sportives en dehors des heures de cours.
  • Les infrastructures sportives constituent un lieu de détente et d’échange pour la communauté locale.

Contenu du projet

  • Construction d’un terrain multisport de 30 x 15 m complétement équipé pour les jeux de ballon.
  • Réaménagement de l’espace en terre pour en faire un terrain de sport en gazon de 70 x 50 m.

Ces infrastructures seront réalisées de manière durable. En outre, elles seront accessibles aux enfants en situation de handicap. Leur gestion et leur entretien seront confiés aux deux écoles.

Partenaire

DIANGSPORT (éducation par le sport en wolof)

Situation géographique et informations générales

En cours
Emplacement Sénégal, Mbour et Saly
Date de début 06.12.2023
Date de fin 31.12.2024
Coût du projet EUR 31 000
Investissement de la Fondation EUR 21 000
Identifiant du projet 20230494
Partenaires AKA Association Kenskoazell Afrika
Catégories Accès au sport - Développement personnel - Egalité des genres - Infrastructure et équipement - Protection de l’environnement - Renforcement des partenariats - Style de vie sain

Contexte 

À l’occasion de l’inauguration du Lycée Demba Diop (terrain multisports et salle polyvalente 2022), trois proviseurs sont venus nous voir pour nous demander d’aider leurs lycées dépourvus de toutes infrastructures sportives.

Après avoir visité les lycées en juin 2023, nous avons décidé de développer une variante d’Educafoot utilisé dans les écoles primaires et de l’adapter aux lycées avec des épreuves sportives et pédagogiques, ainsi qu’un volet environnement et santé (menstruation auprès des filles).

Objectifs du projet

Aider les enfants à s’épanouir et à devenir des citoyens de demain. Pour ce faire, notre programme s’articule autour de plusieurs thématiques comme l’égalité des genres, l’accès au sport, l’éducation à l’environnement, les valeurs du sport, le goût de l’effort, le dépassement de soi, le vivre ensemble, le respect des règles, le respect des adversaires, l’éducation à la santé. L’idée est de faire de ces enfants des personnes qui se sentent bien à la fois dans leur tête et dans leur corps.

Contenu du projet

Nous utilisons une boîte à outils pour atteindre nos objectifs. Nous recourons par exemple à la mixité pour composer les équipes dans les différentes épreuves, à l’arbitrage par des filles et garçons pour développer le leadership et la prise de décision. Nous développons l’éducation à l’environnement par la diffusion d’un film suivi d’un échange et la confection d’un filet à base de déchets plastiques, le nettoyage de l’école avant chaque rencontre. Nous organisons des épreuves pédagogiques en français et en mathématiques. Nous mettons en place le co-capitanat et abordons des questions relatives à la santé, notamment les menstruations pour les filles.

Partenaire

Sport pour le développement

Situation géographique et informations générales

En cours
Emplacement Turquie
Date de début 01.01.2024
Date de fin 31.12.2024
Coût du projet EUR 250 000
Investissement de la Fondation EUR 200 000
Identifiant du projet 20230844
Partenaires Organisation Bonyan pour le développement des juniors
Catégories Accès au sport - Développement personnel - Egalité des genres - Employabilité - Enfants en situation de handicap - Protection de l’environnement - Renforcement des partenariats - Style de vie sain - Victimes de conflits

Contexte 

Les réfugiés syriens et leurs communautés d’accueil rencontrent tous deux des obstacles lorsqu’il s’agit de pratiquer un sport en Turquie. Des ressources limitées, les différences culturelles et les barrières linguistiques entravent l’accès aux activités sportives, ce qui a des répercussions sur le bien-être physique et mental des personnes.

Objectifs du projet

L’objectif de Sport pour le développement est de créer des programmes sportifs inclusifs qui s’adressent aux réfugiés et aux communautés d’accueil à Sanlıurfa et à Adıyaman. En offrant aux enfants réfugiés et aux enfants locaux la possibilité de jouer ensemble dans un cadre sûr et adapté, nous cherchons à favoriser la compréhension mutuelle et l’intégration sociale ainsi qu’à promouvoir l’inclusion et l’égalité des genres. Nous associerons le sport à des activités spécialisées en matière de santé mentale et de soutien psychosocial afin de permettre à ces enfants vulnérables de devenir autonomes sur les plans physique et mental, de leur transmettre des compétences de vie essentielles, de renforcer leur résilience et de créer un sentiment de bien-être et d’appartenance à leur communauté. Ce faisant, nous espérons être un catalyseur de changements positifs, en promouvant les droits fondamentaux et le développement général des enfants vulnérables, indépendamment de leur origine et de leur nationalité.

Contenu du projet

  • Accroître la participation des filles aux activités sportives
    • Programmes réservés aux filles
    • Campagnes ciblées
    • Activités sportives indépendantes du genre
    • Partenariats avec des écoles
    • Mise à contribution des parents et des familles
    • Accessibilité des installations sportives
    • Collaboration avec des organisations de femmes
    • Bourses d’études et mesures d’encouragement
  • Intégrer la sensibilisation à l’environnement dans le sport
    • Équipements sportifs verts
    • Poubelles de recyclage et gestion des déchets
    • Initiatives de surcyclage
    • Campagnes de sensibilisation
    • Événements sportifs respectueux de l’environnement
    • Nettoyages par les communautés
  • Utiliser le football comme un outil de promotion de la santé mentale et de soutien psychosocial
    • Le football pour réduire le stress
    • Activités visant à consolider l’esprit d’équipe
    • Sessions de sensibilisation à la santé mentale
    • Réseaux de soutien par les pairs
    • Séances de football thérapeutiques
    • Le sport comme mécanisme d’adaptation
    • Célébrer les réussites
    • Orientation vers un soutien professionnel
  • Ligues de football électronique
    • Organisation de matches de championnat
    • Suivi et enregistrement des résultats
    • Matches de barrage et phase finale
    • Prix et distinctions
    • Feed-back et évaluation

Partenaire

Jeux de la jeunesse 2024

Situation géographique et informations générales

En cours
Emplacement Croatie, Bosnie-Herzégovine, Serbie et Slovénie
Date de début 10.01.2024
Date de fin 30.11.2024
Coût du projet EUR 7 476 965
Investissement de la Fondation EUR 200 000
Identifiant du projet 20230432
Partenaires Association for Sport, Recreation and Education – Youth Games
Catégories Accès au sport - Egalité des genres - Infrastructure et équipement - Protection de l’environnement - Style de vie sain

Contexte 

Plus de 2 565 000 d’enfants ont participé à ces jeux en 27 ans d’histoire.

En 2024, cet événement se déroulera dans quatre pays : la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, la Serbie et la Slovénie. Des élèves du primaire et du secondaire participent gratuitement à des rencontres dans dix disciplines sportives, et les meilleurs ont la chance de partir pour Split (Croatie) afin de participer à la phase finale internationale.

Outre ces jeux, l’association organise des activités sportives et récréatives régulières pour les enfants afin de promouvoir la santé, la tolérance et des valeurs éthiques. Elle encourage l’adoption d’un style de vie sain reposant sur la bienveillance, l’amitié, la solidarité et le fair-play pour prévenir les addictions et les comportements déviants.

 

Objectifs du projet

  • Réunir des enfants et des adolescents pour qu’ils participent à des activités sportives et récréatives
  • Sensibiliser les enfants et les adolescents et développer une atmosphère positive afin de leur permettre de s’affirmer par le sport et l’amitié plutôt que par des addictions et des comportements déviants
  • Promouvoir le contenu éducatif avec toutes les activités et le formuler comme un message moderne et actuel des jeunes pour les jeunes contribuant de manière significative à la prévention de tous les types d’addictions et l’intégrer dans les programmes sociaux et de santé

En 2024, nous prévoyons la participation de plus de 315 000 jeunes de ces quatre pays. Cette année, l’un des objectifs est d’étendre notre présence à plus de 300 villes et 19 000 footballeuses. Les phases finales nationales dans les quatre pays accueilleront 8000 participants, et la phase finale internationale 1500 participants, dont les frais d’hébergement, de voyage et de compétition seront pris en charge.

Contenu du projet

Le sport sert de moyen de communication avec les participants âgés de 7 à 18 ans à l’occasion de tournois organisés dans plus de 300 villes de Croatie, Bosnie-Herzégovine, Serbie et Slovénie. Les Jeux de la jeunesse permettent de promouvoir un style de vie sain et de démocratiser la pratique de dix sports (football, streetball, handball, volleyball, beach volleyball, tennis, ping-pong, échecs, dodgeball et athlétisme), ainsi que de transmettre les valeurs du développement durable aux participants. Un accent particulier est mis sur les tournois de football pour les filles, qui attireront près de 19 000 jeunes footballeuses dans les quatre pays.

Partenaire

Peace Field (Terrain pour la paix)

Situation géographique et informations générales

En cours
Emplacement Belgique, Mesen
Date de début 04.01.2024
Date de fin 31.12.2024
Coût du projet EUR 100 000
Investissement de la Fondation EUR 100 000
Identifiant du projet 20230280
Partenaires Children's Football Alliance
Catégories Accès au sport - Développement personnel - Egalité des genres - Employabilité - Enfants en situation de handicap - Protection de l’environnement - Renforcement des partenariats - Style de vie sain - Victimes de conflits

Contexte 

Les jeunes réfugiés, les migrants, les personnes en situation de handicap physique ou mental et les adolescents frappés par la pauvreté issus de communautés déchirées par la guerre ont peu d’occasions de s’approprier des projets de promotion de la paix. La faible estime de soi, le manque d’aspiration, la méfiance et les comportements antisociaux continuent d’alimenter la discorde et les inégalités au sein des communautés transfrontalières. Le climat demeure hostile en raison des relations intergénérationnelles qui alimentent souvent le ressentiment, faisant de ces jeunes des cibles faciles pour le recrutement paramilitaire.

Objectifs du projet

  • Aider les jeunes à développer leurs compétences en matière d’organisation, de communication et d’intervention, et leur enseigner le multiculturalisme, la résolution de conflits et la pleine conscience
  • Organiser des événements annuels célébrant la paix par le football sur des « terrains de la paix » en partenariat avec le projet Peace Field de la Flandre
  • Montrer le pouvoir du football
  • Plaider pour l’égalité, la diversité et l’inclusion sociale
  • Sensibiliser aux questions liées à la santé et au bien-être, y compris la santé mentale
  • Encourager l’empathie et la compassion parmi les participants
  • Former les artisans de la paix de demain

Contenu du projet

Le projet est un programme pédagogique conçu pour favoriser la paix par le jeu. Les ressources éducatives en ligne, les boîtes à outils et les webinaires proposés préparent tous les participants aux Global Peace Games qui durent une semaine. Pendant cette période, des sports mixtes tant du point de vue du genre des participants que de leurs capacités, des excursions, des activités artistiques et musicales ainsi que des ateliers sur la résolution des conflits, le multiculturalisme, la déradicalisation et les sciences humaines sont proposés. L’éducation à la paix par le jeu permettra d’utiliser le pouvoir du sport pour former les artisans de la paix de demain.

Partenaire

Éducation et sport flexibles pour les enfants en dehors du système scolaire en Afghanistan

Situation géographique et informations générales

En cours
Emplacement Kaboul, Charikar et Bagram, Afghanistan
Date de début 01.01.2024
Date de fin 31.12.2024
Coût du projet EUR 258 558
Investissement de la Fondation EUR 75 000
Identifiant du projet 20231088
Partenaires Action for Development
Catégories Accès au sport - Développement personnel - Egalité des genres - Employabilité - Infrastructure et équipement - Style de vie sain - Victimes de conflits

Contexte 

L’extrême pauvreté et l’insécurité alimentaire se sont aggravées en Afghanistan depuis que les Talibans ont pris le pouvoir et interdit l’éducation des filles. La pauvreté due à l’économie défaillante a entraîné une augmentation du nombre d’enfants vulnérables cherchant à survivre dans les rues en faisant de petits travaux ou en vendant des articles pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille. Ces enfants sont issus de familles vulnérables, dont certaines ont migré dans les villes en quête de meilleures conditions de vie, de sécurité et de nourriture. Ils se font engager dans des emplois dangereux qui les exposent à la violence, aux maladies, aux blessures ou même à la mort.

Objectifs du projet

Action for Development (AfD) soutient les enfants (âgés de 6 à 13 ans) qui travaillent dans les rues en leur proposant une éducation semi-formelle (alphabétisation de base, calcul, sport), de la nourriture, un soutien psychosocial, des entraînements de football, etc. Nous disposons également d’une classe de 49 enfants qui suivent une formation professionnelle (cours d’anglais et d’informatique). Depuis l’interdiction de l’éducation, AfD a mis en place des écoles à domicile pour dispenser une éducation aux filles de plus de 13 ans. L’organisation s’engage à donner aux enfants les moyens de renforcer leur résilience.

L’objectif principal est de leur fournir une éducation de qualité afin qu’ils puissent subvenir à leurs besoins lorsqu’ils seront adultes. Notre objectif est de réduire la pauvreté et le travail des enfants. Avec l’augmentation du nombre d’enfants qui travaillent dans les rues, l’objectif d’AfD est d’ouvrir davantage de classes. Les objectifs du projet sont les suivants :

  • Donner accès à une éducation et à une alimentation de qualité à 750 enfants (par l’intermédiaire de centres pour enfants qui travaillent dans les rues et d’écoles à domicile)
  • Améliorer l’égalité des genres
  • Offrir aux filles davantage de possibilités de suivre une formation grâce à une plateforme d’apprentissage numérique
  • Accroître la capacité d’accueil du programme d’enseignement et de formation professionnels à 50 élèves

Contenu du projet

Les différents programmes et activités mis en place pour atteindre les objectifs précités sont les suivants :

  • Introduire une plateforme numérique pour améliorer l’accès des filles de plus de 13 ans à une éducation de qualité.
  • Créer six centres éducatifs pour faciliter la prise en charge des filles et des enfants qui travaillent dans les rues.
  • Offrir un repas quotidien, des cours de football, des bilans de santé et des vaccins aux enfants qui travaillent dans les rues.
  • Organiser des séances de sensibilisation à l’importance de l’éducation et du sport pour les filles.
  • Accroître la participation des enseignants aux séances de formation organisées à leur intention.
  • Garantir un environnement d’apprentissage sûr propice à l’inclusion sociale et au réseautage.

Partenaire

Promotion du leadership chez les jeunes

Situation géographique et informations générales

En cours
Emplacement Kenya et Ouganda
Date de début 01.02.2024
Date de fin 31.01.2025
Coût du projet EUR 32 734
Investissement de la Fondation EUR 15 900
Identifiant du projet 20231140
Partenaires Power for the People
Catégories Accès au sport - Développement personnel - Egalité des genres - Employabilité - Enfants en situation de handicap - Infrastructure et équipement - Protection de l’environnement - Renforcement des partenariats - Style de vie sain - Victimes de conflits

Contexte 

Dans un monde où l’éducation est de plus en plus accessible, il est essentiel de ne pas regarder simplement les statistiques de fréquentation, mais de se concentrer aussi sur la qualité de l’expérience vécue à l’école.

Si, aujourd’hui, de plus en plus de filles accèdent aux bancs de l’école dans le monde, il reste beaucoup de travail à faire pour s’assurer que l’éducation dépasse la simple présence pour favoriser le développement personnel et l’autonomisation.

Souvent, les normes de genre limitent les possibilités de socialisation et de développement personnel offertes aux filles, qui ont moins de temps de loisir et moins d’occasions de découvrir leur potentiel. Les garçons aussi sont parfois oubliés par des aides qui ciblent en priorité l’éducation des filles.

Power for the People (PFP) vise la création d’espaces inclusifs au sein desquels tous les enfants puissent s’épanouir. L’organisation a créé l’initiative « Clubs de garçons et de filles PFP », qui offre un moyen adéquat et efficace de compléter l’éducation traditionnelle. Ces clubs proposent une approche globale de l’éducation, en abordant tous les aspects, depuis le sport et la santé physique jusqu’à l’informatique, en passant par la gestion de l’environnement.

Objectifs du projet

  • Mettre en place quinze clubs PFP au sein de trois écoles, afin d’accroître l’assiduité et d’améliorer les résultats des élèves.
  • Mobiliser le personnel de l’école en qualité d’ambassadeurs des enseignants pour servir de mentors et encourager les élèves, ce qui devrait accroître l’engagement tant des jeunes que des enseignants.
  • Recruter et former trente ambassadeurs des élèves (dix dans chaque école), afin d’augmenter leurs capacités de leadership.
  • Permettre à plus de 900 écoliers des trois établissements de participer à un programme extrascolaire qui leur offre des occasions d’apprentissage dans un cadre informel, de soutien mutuel, de développement personnel et d’amélioration de leur santé physique et mentale.
  • Connecter entre elles les écoles participantes afin de favoriser les occasions d’apprentissages partagés.

Contenu du projet

Des clubs PFP seront mis en place dans trois écoles afin d’offrir des possibilités aux filles et aux garçons de développer leurs capacités de leadership et d’apprendre des compétences de vie essentielles, comme la prise de décisions et la communication. Les clubs offriront aux jeunes des espaces sûrs et stimulants pour aborder les questions qui leur tiennent à cœur : la santé menstruelle et sexuelle, la santé mentale, la santé et l’activité physiques, la gestion de l’environnement et les connaissances informatiques. Les écoliers apprendront à remettre en question les normes de genre et à défendre l’égalité.

Chaque club disposera de deux ambassadeurs des écoliers, qui participeront à une formation sur le leadership et le développement personnel. Ces ambassadeurs auront pour tâches de concevoir et de mettre en place un programme d’une année visant à mobiliser les autres écoliers dans des activités. Ils disposeront d’un petit budget à gérer, ils auront l’occasion de prendre des responsabilités et ils devront rendre compte de l’utilisation des fonds à leur école et à leurs camarades.

Des visioconférences régulières permettront aux écoliers et aux enseignants des trois écoles participantes de se parler et d’apprendre de leurs expériences respectives. Le programme se conclura par une cérémonie de remise des prix de l’innovation, qui récompensera les solutions que les écoliers auront trouvées aux problèmes identifiés.

 

Partenaire

Soutien psychosocial aux enfants, adolescents et parents vulnérables grâce au sport (PORUCH)

Situation géographique et informations générales

En cours
Emplacement Oblasts de Poltava et de Soumy, Urkaine
Date de début 01.01.2024
Date de fin 31.12.2024
Coût du projet EUR 1 019850
Investissement de la Fondation EUR 150 000
Identifiant du projet 200230654
Partenaires United Around Football
Catégories Accès au sport - Développement personnel - Egalité des genres - Enfants en situation de handicap - Infrastructure et équipement - Renforcement des partenariats - Style de vie sain - Victimes de conflits

Contexte 

Depuis le début de la guerre, en février 2022, les enfants d’Ukraine connaissent la violence, les traumatismes, les pertes, les destructions et les déplacements, sans parler du stress des raids aériens et des bombardements incessants. Les conditions de vie, l’actualité quotidienne et la situation générale pèsent sur leur santé mentale et physique. Selon des sources officielles, au matin du 29 novembre 2023, 511 enfants avaient été tués et plus de 1148 blessés.

La récupération par le sport est au cœur de la philosophie de PORUCH, un projet conjoint du ministère ukrainien de l’Éducation et de la Science et de l’UNICEF Ukraine visant à utiliser le sport en général, et le football en particulier, pour apporter un soutien psychosocial aux enfants, aux adolescents et aux familles touchés par la guerre. Pour la partie football, PORUCH s’est associé à l’Association ukrainienne de football, partenaire de la fondation United Around Football, et à Football Development in Ukraine, une autre organisation caritative.

Des professeurs d’éducation physique (entraîneurs), des psychologues et des coaches en mode de vie sain (bénévoles médicaux) proposent aux participants une forme de jeu qui vise à leur faire pratiquer une activité physique régulière et à développer un éventail de compétences et de valeurs d’une manière globale et positive. Cette approche est considérée comme efficace pour permettre un rétablissement psychologique après une expérience traumatisante et pour surmonter les peurs.

Un projet similaire a été mis en œuvre dans quinze oblasts entre mars 2022 et mai 2023. Il a atteint 90 417 enfants vulnérables et 34 663 parents et représentants légaux (bénéficiaires indirects).

Objectifs du projet

Objectif général

  • Apporter un soutien psychologique de groupe à des enfants et adolescents vulnérables grâce au sport.

Objectifs spécifiques

  • Développer la méthodologie et le matériel pour apporter un soutien psychologique ciblé en passant par le sport.
  • Organiser des séances de soutien psychologique en groupe pour 25 000 enfants et adolescents vulnérables dans deux oblasts (Poltava et Soumy), dans le centre et le nord-est de l’Ukraine.
  • Renforcer la capacité des professionnels à apporter un soutien psychologique ciblé.

 

Contenu du projet

Les terrains de sport sont divisés en trois postes, où les enfants, à tour de rôle, jouent à des jeux mobiles avec un ballon, travaillent avec un ou une psychologue et apprennent, grâce à des spécialistes médicaux bénévoles, comment adopter un style de vie sain et comment réagir en cas de blessure.

  • Zone 1 : entraîneur·e
  • Zone 2 : psychologue
  • Zone 3 : spécialiste médical·e bénévole

Environ 30 enfants touchés par la guerre participent à chaque séance, répartis en trois groupes. Chaque groupe passe deux fois à chaque poste.

Partenaire

Projet TEAM

Situation géographique et informations générales

En cours
Emplacement Ecosse
Date de début 01.04.2024
Date de fin 31.03.2025
Coût du projet EUR 139 620
Investissement de la Fondation EUR 73 782
Identifiant du projet 20230913
Partenaires Big Hearts Community Trust
Catégories Accès au sport - Développement personnel - Enfants en situation de handicap - Style de vie sain - Victimes de conflits

Contexte 

Les enfants vulnérables vivant avec des traumatismes, la pauvreté, des barrières culturelles ou des problèmes de santé mentale sont particulièrement susceptibles de rencontrer des difficultés au moment de passer de l’école primaire à l’école secondaire. La nécessité d’un soutien accru a été clairement démontrée dans les communautés d’Édimbourg, de Falkirk, de Paisley, de Motherwell et de Greenock. Le football peut être utilisé pour améliorer la résilience des enfants et leur permettre de tisser des liens sociaux, à cette étape déterminante de leur vie.

Objectifs du projet

  • Les enfants âgés de 10 à 12 ans bénéficient : de nouvelles amitiés et de nouveaux liens sociaux, de meilleures relations au sein de la communauté, d’une meilleure santé physique ; et d’une confiance et d’un bien-être accrus.
  • Chaque année, un soutien intensif est apporté à 250 enfants.
  • Plus de 80 % de ces enfants constatent une amélioration de leur confiance en eux et de leur bien-être général ainsi que de leur relation avec leurs parents ou leurs représentants légaux.
  • La méthode et les enseignements tirés peuvent être partagés avec d’autres communautés d’Écosse et y être mises en œuvre à moyen ou long terme.

Contenu du projet

Le projet comprend des séances de football hebdomadaires ainsi que des activités visant à renforcer la confiance en soi et la résilience. Des collations saines sont offertes.

Le projet s’adresse aux enfants marginalisés et défavorisés (pauvreté, traumatisme, isolement, etc.) et ayant l’anglais comme deuxième langue. Ce sont en général des jeunes qui ont connu peu d’expériences positives. Le projet vise à les aider à se sentir moins exclus, mieux intégrés dans leur communauté et plus confiants dans leur transition de l’école primaire à l’école secondaire.

Partenaire

Ballon de l’avenir : le football et la sensibilisation en faveur du développement durable

Situation géographique et informations générales

En cours
Emplacement Allemagne
Date de début 01.03.2023
Date de fin 30.09.2024
Coût du projet EUR 125 508
Investissement de la Fondation EUR 52 000
Identifiant du projet 20230801
Partenaires Spirit of Football e.V.
Catégories Accès au sport - Développement personnel - Egalité des genres - Protection de l’environnement - Renforcement des partenariats - Style de vie sain

Contexte 

Spirit of Football prend au sérieux les préoccupations des jeunes concernant le changement climatique en associant le football aux problématiques environnementales. En ciblant spécifiquement les écoles, les clubs, les centres communautaires et les stades, cette ONG cherche à initier les changements nécessaires à l’aide de méthodes ludiques et interactives afin de motiver les jeunes à persévérer et de montrer qu’il est plus efficace d’agir, de préférence en équipe, que de se laisser submerger par des problèmes qui semblent insolubles.

Objectifs du projet

Spirit of Football vise à attirer l’attention des jeunes sur les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, en particulier sur les ODD 5, 12, 13 et 17, au moyen d’ateliers organisés dans les écoles et les stades en recourant à des méthodes interactives, amusantes et inspirantes. Cela signifie que tout le monde devrait avoir les mêmes chances dans le sport et en dehors, consommer et produire de façon responsable, et agir au quotidien en faveur du climat. Il est également important de montrer que le changement est possible uniquement grâce à des partenariats forts, engagés et créatifs.

Contenu du projet

  • Deux séances de formation à l’intention des enseignants et des entraîneurs afin de leur transmettre des méthodes combinant football et éducation au service du développement durable
  • Vingt-quatre journées d’ateliers dans des écoles et des centres de formation sur le développement durable et le sport, composées de méthodes visant à consolider l’esprit d’équipe, de jeux de rôles, de football fair-play et de peintures murales sur deux sites
  • Un « Future Ball Tour » (Tournée du Ballon de l’avenir) de 30 jours à travers l’Allemagne en train et à vélo pendant l’EURO 2024, qui comprendra des mini-ateliers et la collecte de signatures en faveur d’un style de vie plus neutre pour le climat, afin d’attirer l’attention des médias sur le football et l’éducation au service du développement durable.

Partenaires

Kick for Hope (L’espoir au bout des crampons)

Situation géographique et informations générales

En cours
Emplacement Azraq et Za'atari, Jordanie
Date de début 01.01.2024
Date de fin 31.12.2024
Coût du projet EUR 420 000
Investissement de la Fondation EUR 175 000
Identifiant du projet 20231224
Partenaires Association Football Development Programme (AFDP) Global
Catégories Accès au sport - Développement personnel - Egalité des genres - Employabilité - Infrastructure et équipement - Renforcement des partenariats - Style de vie sain - Victimes de conflits

Contexte 

Les camps de réfugiés d’Azraq et de Za’atari accueillent des réfugiés syriens depuis 2011. Ces camps sont plus grands que jamais, et 50 % de la population est composée d’enfants. Le projet Kick for Hope, lancé en collaboration avec l’UEFA en 2011, continue de soutenir ces enfants et ces jeunes adultes en proposant diverses activités footballistiques associées à un soutien social, afin d’exploiter les effets positifs du sport sur les enfants.

Objectifs du projet

  • Faire participer les enfants et les jeunes adultes réfugiés syriens en organisant des activités liées au football et à d’autres sports
  • Former et éduquer des entraîneurs et des arbitres réfugiés syriens et leur donner les outils pour mener leurs propres activités
  • Introduire un programme spécifique d’apprentissage des compétences de vie qui se base sur le contexte et les besoins
  • Constituer des clubs de football dans les camps
  • Autonomiser les enfants, cultiver des compétences de leadership et promouvoir leur bien-être physique et mental
  • Créer un club de jeunes du camp de Za’atari et permettre à ses membres de participer à des compétitions locales

Contenu du projet

AFDP Global dispose d’une équipe d’entraîneurs dans les camps de réfugiés de Za’atari et d’Azraq qui gèrent des activités footballistiques quotidiennes pour plus de 6000 enfants et jeunes adultes. L’organisation gère un programme de formation à l’intention des entraîneurs afin de garantir qu’ils disposent des compétences requises pour entraîner des jeunes au niveau que l’on attend d’eux.

Ce travail est renforcé par des compétitions amicales organisées dans les camps, qui permettent aux jeunes de mettre en pratique leur formation.

AFDP Global organise également des activités qui promeuvent un changement social positif. Ces activités sont intégrées au programme des entraîneurs afin de garantir un transfert de connaissances fluide et de capitaliser sur l’enthousiasme des jeunes pour le football.

L’organisation travaille également avec d’autres ONG dans les camps ; elle partage ses connaissances et participe à des initiatives complémentaires visant à encourager davantage d’activités footballistiques et à améliorer la qualité de toutes les activités proposées.

Partenaires

Football pour tous

Situation géographique et informations générales

En cours
Emplacement Liban
Date de début 01.03.2023
Date de fin 31.12.2024
Coût du projet EUR 95 000
Investissement de la Fondation EUR 63 500
Identifiant du projet 2023001222
Partenaires Tawazon
Catégories Accès au sport - Développement personnel - Egalité des genres - Style de vie sain

Contexte 

Le Liban est frappé par une terrible crise économique, sanitaire, sociale et politique depuis octobre 2019, et plus encore depuis l’explosion destructrice du port de Beyrouth en août 2020. Le projet « Football Pour Tous » a pour but de venir en aide aux enfants libanais victimes de cette crise en leur donnant accès à des centres de formation au football.

Objectifs du projet

  • Créer des espaces sûrs où les jeunes puissent jouer au football.
  • Redonner accès à des séances d’entraînements de football structurées aux enfants démunis, qui, faute de pouvoir aller au stade, sont exposés aux dangers et aux dérives de la rue dans le climat actuel que traverse le Liban.
  • Former les enfants au football et à ses valeurs (cohésion, esprit d’équipe, fair-play, entraide, fraternité), en les éloignant des conflits sectaires, politiques et confessionnels.
  • Favoriser le développement personnel et l’intégration des jeunes libanais dans la société, et occuper sainement leur temps périscolaire.

Contenu du projet

D’anciens joueurs internationaux libanais, qualifiés pour exercer le métier d’éducateur, dispenseront trois entraînements par semaine. Cinq pôles de formation accueilleront les enfants dans les cinq régions du pays. Un coordinateur assurera la liaison et l’organisation de matches entre les pôles.

Partenaires

Un avenir durable pour tous

Situation géographique et informations générales

En cours
Emplacement Hongrie, Budapest, Abaújkér et Márokpapi
Date de début 01.01.2024
Date de fin 31.12.2024
Coût du projet EUR 64 840
Investissement de la Fondation EUR 50 000
Identifiant du projet 20230630
Partenaires Oltalom Sport Association
Catégories Accès au sport - Développement personnel - Egalité des genres - Employabilité - Style de vie sain - Victimes de conflits

Contexte 

L’accès à des services de qualité est le privilège d’une minorité. Les institutions traditionnelles peinent à fournir des services auxquels elles sont normalement tenues. Avec l’arrivée d’un grand nombre de réfugiés, elles doivent maintenant établir des priorités, ce qui accroît la tension entre les groupes qui attendent ce soutien social limité. Ces circonstances rendent le travail des ONG encore plus essentiel, car elles essaient de remplacer ou de compléter les efforts de ces institutions pour favoriser l’inclusion sociale et académique des athlètes.

Objectifs du projet

  • Améliorer la condition physique et la santé mentale
  • Renforcer et développer les compétences transférables des athlètes
  • Autonomiser les athlètes
  • Soutenir l'inclusion sociale des groupes marginalisés et à risque

Contenu du projet

Oltalom entend poursuivre ses activités principales, qui se concentrent sur le renforcement et le développement des compétences transférables des athlètes qui, pour diverses raisons externes, ne s’épanouissent pas dans l’environnement académique traditionnel. En utilisant le pouvoir du football, Oltalom entend faire participer les enfants et les adolescents à des activités qui contribueront également à leur développement et à leur autonomisation. Les différents programmes sur le terrain et en dehors comprennent des activités sportives et sociales (p. ex. entraînements de football, tournois nationaux et internationaux, programmes d’employabilité, programmes de bourses, activités pour les athlètes féminines) et soutiennent l’inclusion de groupes marginalisés et à risque, notamment les Roms, les réfugiés et les ressortissants de pays tiers arrivant de zones de conflit.

Partenaire