Situation géographique et informations générales

Ongoing
Emplacement Cameroun
Date de début 01/01/2022
Date de fin 30/09/2022
Coût du projet 48'954€
Investissement de la Fondation 48'954€
Identifiant du projet 20210730
Partenaires Street Child

Contexte

Le conflit qui sévit actuellement dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest du Cameroun a touché plus de 900 000 enfants. Beaucoup sont exposés à la violence ainsi qu’à un risque de séparation de leur famille, d’exploitation et d’abus. Environ 85 % des écoles ont été fermées. La plupart des enfants concernés ont manqué plusieurs années de scolarité, et beaucoup ont été séparés de leurs parents et de leurs communautés après avoir fui la zone de conflit. Pour relever ces défis auxquels ils font face, les enfants ont besoin d’espaces sécurisés pour jouer, pour surmonter le traumatisme et retrouver une stabilité psychosociale. Ce projet utilisera le sport pour fournir ces espaces sécurisés. Ce projet utilisera le sport pour fournir ces espaces sécurisés. Ce sera le point de départ pour permettre à ces enfants de se rétablir, de développer leurs compétences de vie, et d’améliorer leur résilience et leur bien-être.

Contenu du projet

L’objectif de ce projet est d’apporter un soutien psychosocial à 4990 enfants grâce au sport, d’améliorer leur bien-être psychosocial et leur résilience.

Des enfants scolarisés et déscolarisés seront inscrits à ce projet et participeront à des matches et des séances de sport hebdomadaires en plus de bénéficier d’un soutien psychosocial, d’une psychothérapie et de séances de développement de compétences de vie. Ce projet a pour vocation d’être inclusif. Ainsi, les activités sportives et les séances de soutien psychosocial et de compétences de vie ont été adaptées à différents âges, différents genres et en tenant compte de potentielles situations de handicap variées.

Enseignants, entraîneurs communautaires et jeunes leaders seront formés pour diriger les séances de sport et de soutien psychosocial. Ils signaleront les enfants qui ont besoin d’une protection spécialisée ou de services de thérapie. Chaque école et chaque communauté recevra une dotation en équipements sportifs tels que des ballons, des dossards et des cônes. Grâce à notre soutien aux écoles et aux centres communautaires, et en formant des enseignants et des leaders communautaires pour diriger ces séances, nous espérons que les activités sportives et de soutien psychosocial perdureront au sein de la communauté même après la fin du projet de l’UEFA.

Objectifs

  • Apporter un soutien psychosocial et des compétences de vie grâce au sport à des écoliers touchés par le conflit et le déplacement de population.
  • Apporter un soutien psychosocial et des compétences de vie grâce au sport à des adolescents déscolarisés, touchés par le conflit et le déplacement de population.
  • Augmenter le nombre d’enseignants et d’acteurs au sein de la communauté pour promouvoir les droits des enfants et renforcer les mécanismes de protection dans leurs communautés.
  • Réduire les risques de protection et renforcer la gestion de l’hygiène menstruelle pour les adolescentes déscolarisées.

Activitiés du projet

  • Formation des entraîneurs communautaires, des enseignants et des jeunes leaders sur les compétences en matière d’entraînement, de soutien psychosocial et sur la protection et la sauvegarde de l’enfance.

Dix entraîneurs communautaires, seize enseignants et six jeunes leaders seront formés sur deux jours de manière à ce qu’ils puissent diriger les séances sportives et de soutien psychosocial. Ils seront également informés sur les problématiques de protection et de sauvegarde de l’enfance.

  • Dotation en équipements sportifs et ludiques pour les écoles et les communautés.

Les centres scolaires/communautaires recevront des équipements sportifs et ludiques qu’ils utiliseront lors des séances hebdomadaires. Cette dotation comprendra des ballons de football, de handball, des balles en plastique, des cordes à sauter, des dossards et des sifflets. Tous ces équipements seront utilisés dans divers jeux et activités sportives pratiqués dans le monde et localement.

  • Séances de sport et de soutien psychosocial hebdomadaires dispensées pour 4240 écoliers et 750 enfants déscolarisés.

Chaque semaine, les entraîneurs dirigeront des séances de sport et de soutien psychosocial à destination des enfants. Des enseignants et de jeunes leaders formés viendront en soutien. En plus des jeux et des activités sportives, les entraîneurs dispenseront des séances de soutien psychosocial et de développement des compétences de vie (sur des sujets comme la santé, l’hygiène en général, l’hygiène menstruelle, les droits des enfants, l’estime de soi, le travail d’équipe et le leadership) de manière à aider les jeunes à surmonter le traumatisme et à renforcer leur résilience. Les séances se tiendront dans des écoles sélectionnées (intégrées à la journée scolaire) et dans des centres communautaires. Au total, 4990 enfants participeront, dont au moins 50 % de filles. Il est prévu que 50 % des enfants participants seront des jeunes déplacés internes du fait de la crise actuelle, et 25 % seront des enfants séparés de leurs parents à cause du déplacement de population.

  • Distribution de trousses de toilette pour la gestion de l’hygiène menstruelle à des adolescentes déscolarisées.

Reconnaissant particulièrement la vulnérabilité des adolescentes, des séances dédiées seront organisées pour les sensibiliser à la connaissance de leurs droits et aux mécanismes de protection disponibles. Ces séances incluront des informations sur l’hygiène menstruelle, ainsi que sur la santé sexuelle et reproductive. Des adolescentes déscolarisées recevront des trousses de toilette qui leur permettront de garder une bonne hygiène, de se respecter, tout en leur offrant une protection.

Resultats attendus

  • Dix entraîneurs communautaires, seize enseignants et six jeunes leaders (dont 50 % de filles) amélioreront leurs connaissances sur leurs compétences en matière d’entraînement, de soutien psychosocial, et sur la protection et la sauvegarde de l’enfance.
  • Huit écoles et trois centres communautaires recevront une dotation en équipements sportifs et ludiques.
  • 4990 enfants (dont au moins 50 % de filles) participeront à des séances de sport et de soutien psychosocial hebdomadaires.
  • 375 adolescentes déscolarisées recevront des trousses de toilette et développeront leurs connaissances sur leurs droits, la santé et l’hygiène.

Partenaire

Autres projets dans Afrique

Health 360: Football pour une communauté protégée
Grandir dans la dignité
Tape dans le ballon et sauve nos réserves naturelles
Prolongation de l’école Unis Vers le Sport au Mali