Situation géographique et informations générales

Ongoing
Emplacement République Centrafricaine, Bangui
Date de début 01/03/2021
Date de fin 28/04/2023
Coût du projet 780'000€
Investissement de la Fondation 150'000€
Identifiant du projet 20200647
Partenaires Triangle Génération Humanitaire

Contexte

Selon le ministère centrafricain de la Famille, des Affaires sociales et de la Solidarité nationale, il y aurait 4000 enfants des rues à Bangui, la capitale du pays. Ces enfants sont exposés à la drogue, à la prostitution, aux maladies infectieuses et à différentes formes de violence (p. ex. violence liée au genre). Les mineurs incarcérés voient certains de leurs droits bafoués, et leurs conditions de détention ne respectent pas leur dignité. Malheureusement, les dispositifs étatiques d’accompagnement social sont limités.

Contenu du projet

D’une durée de deux ans, le projet « Renforcer la protection, les activités socioéducatives et la réinsertion sociale des mineurs vulnérables en République centrafricaine » entend améliorer la prise en charge des enfants des rues et des mineurs incarcérés en renforçant les compétences des parties prenantes de la protection de l’enfance. Ces enfants marginalisés profiteront d’un programme couvrant toutes les étapes du parcours de réinsertion : soins, hébergement, scolarité et formation professionnelle. Des activités sportives éducatives et ludiques feront aussi partie de ce projet, dont l’objectif est la réinsertion de ces jeunes dans leur famille et la société.

Objectifs

  • Améliorer la prise en charge des mineurs vulnérables en rupture sociale et familiale de la ville de Bangui et de ses environs.
  • Développer et maintenir des services permettant d’améliorer la protection et la réinsertion de ces jeunes.

Activités du projet

  • Renforcement des compétences et des capacités des acteurs étatiques et de la société civile dans le domaine de la protection de l’enfance
  • Prise en charge éducative et sociale des enfants marginalisés :
    • suivi médical et social
    • médiation et sensibilisation (notamment via des activités sportives)
  • Réintégration sociale des mineurs marginalisés :
    • hébergement
    • scolarisation
    • formation professionnelle
  • Réunification familiale

Résultats attendus

  • Des mesures de coordination et d’accompagnement des acteurs étatiques sont mises en place afin d’améliorer la prise en charge des mineurs vulnérables.
    • 25 places en hébergement pour 150 enfants
    • 80 acteurs étatiques sensibilisés
  • Quelque 300 mineurs vulnérables ont accès à des services de protection améliorant leurs conditions de vie.
  • Les jeunes sont ensuite accompagnés dans leur parcours de réinsertion familiale et sociale.
    • 100 enfants sont scolarisés.
    • 30 jeunes suivent une formation professionnelle ou un stage.

Partenaire

Autres projets dans Afrique

Promouvoir l’inclusion par le sport auprès des enfants des rues de Pointe-Noire
Sport en faveur de l’inclusion : le football contre le racisme
Le sport pour la résilience et l’autonomie
We are the Champions