Situation géographique et informations générales

Ongoing
Emplacement Malawi
Date de début 01/01/2019
Date de fin -
Coût du projet 240,000€
Investissement de la Fondation 54,886€
Identifiant du projet AFR-2018652
Partenaires SIMAVI

Contexte

Le soutien apporté par la Fondation UEFA pour l’enfance contribuera à développer la dimension sportive du projet, qui a pour but de lutter contre les stéréotypes de genre selon lesquels les femmes seraient inférieures aux hommes au Malawi. La conséquence est que les filles et les jeunes femmes sont fréquemment la cible de violences sexuelles et sexistes.

Contenu du projet

Le Centre d’alternatives pour femmes et enfants victimes d’abus (Centre for Alternatives for Victimised Women and Children, CAVWOC) organise des activités sportives, notamment autour du football et du karaté, pour rassembler des garçons et des filles vulnérables dans un cadre promouvant une meilleure égalité.

Le but est que les enfants apprennent le respect mutuel, développent leur estime d’eux-mêmes et entament un processus de résilience. La combinaison de l’entraînement sportif et des informations sur les droits en matière de santé sexuelle et reproductive aidera les garçons et les filles à se protéger.

Si les filles jouent au football avec les garçons, la masculinité associée au football disparaîtra. Ce changement renforcera considérablement leur estime d’eux-mêmes et constituera une étape vers la remise en question des stéréotypes de genre. Le sport aidera les filles à collaborer en équipe et à développer leurs compétences de fixation d’objectifs. Travailler avec des entraîneurs, des formateurs et des coéquipiers pour gagner des matches et atteindre des objectifs constitue un très bon entraînement pour réussir plus tard dans la vie. Le sport leur permet également de mieux accepter la défaite et d’en sortir plus fortes. Jouer en équipe les aide en outre à collaborer avec les autres et à résoudre les problèmes, que ce soit sur le terrain ou dans leur vie personnelle.

Le CAVWOC mettra en place douze équipes de football constituées de filles et organisera un tournoi de football auquel seront conviées des joueuses de l’équipe nationale. Cette expérience renforcera chez les filles un sentiment de puissance.

Le centre a mené un projet pilote visant à enseigner aux filles le karaté : celui-ci a augmenté leur estime d’elles-mêmes et leur confiance en elles, et même les garçons se montrent maintenant plus compréhensifs et traitent les filles sur un pied d’égalité. De plus, l’entraînement de karaté les aide à se défendre.

Outre les activités sportives, garçons et filles participeront à une campagne d’information sur les droits en matière de santé sexuelle et reproductive. Notre objectif est de réduire les inégalités et le déséquilibre dans les rapports de force entre les garçons et les filles. Et nous pensons que si les hommes et les garçons font partie du problème d’inégalité des sexes, ils font aussi partie de la solution. Ce projet est une manière d’accroître la solidarité avec les filles. Des champions masculins peuvent influencer leurs pairs sur la manière dont les garçons et les hommes peuvent soutenir les filles.

Bénéficiaires :

  • 1000 jeunes vulnérables âgés de 16 à 18 ans vivant dans des zones rurales.
  • Plus de 76 % sont des filles.
  • Environ 5 % sont en situation de handicap.
  • 5 % sont orphelins.
  • 25 % vivent dans un contexte social difficile.

Objectifs

L’objectif général est de réduire le nombre de femmes et d’enfants victimes de violations de leurs droits au Malawi. Le projet apporte des infrastructures et un soutien pour permettre aux communautés de reconnaître et de respecter les lois qui protègent les femmes et les enfants et leur permettent de vivre sainement et de subvenir à leurs besoins.

Une société dans laquelle les femmes et les enfants se sentent en sécurité et protégés des violences sexistes et sont plus forts économiquement.

Activités du projet

  • Former 30 garçons et filles à la santé et aux droits sexuels ainsi qu’à l’approche transformative de la question du genre.
  • Soutien au football des filles.
  • Sensibiliser à l’égalité des genres et au problème des grossesses précoces.
  • Enseigner le karaté aux filles.
  • Former les filles au leadership.
  • Inviter des stars internationales féminines du ballon rond.

Résultats attendus

  • 15 filles et 15 garçons formés à la santé et aux droits sexuels ainsi qu’à l’approche transformative de la question du genre.
  • 8000 jeunes sensibilisés à l’égalité des genres et au problème des grossesses précoces.
  • 12 équipes de football féminines constituées.
  • 30 filles ayant suivi des cours de karaté.
  • 30 filles formées à des compétences en matière de leadership.
  • Campagne nationale sur l’autonomisation des femmes avec le soutien de footballeuses internationales.

Partenaire

Autres projets dans Afrique

Football pour l’éducation en matière de santé
Le pouvoir des filles à la fondation pour le football
Tusobola
Lutter contre le mariage d’enfants et les MGF en Tanzanie grâce au football