Situation géographique et informations générales

Ongoing
Emplacement Uganda , Kampala
Date de début 01/03/2021
Date de fin 01/03/2022
Coût du projet 193'215€
Investissement de la Fondation 144'911€
Identifiant du projet 20200410
Partenaires Aliguma Foundation

Contexte

La population ougandaise est composée à 60 % d’enfants, dont 55 % vivent dans la pauvreté. Sur les 270 millions de personnes vivant en Afrique dans des bidonvilles, 2,4 millions habitent en Ouganda et 60 % d’entre eux résident à Kampala. Accueillant plus de 20 000 personnes, Acholi Quarters est l’un des bidonvilles les plus vastes de Kampala. Les enfants résidant dans des bidonvilles sont confrontés à la précarité, à l’exclusion, à la vulnérabilité et à des difficultés liées à un développement physique, psychologique et intellectuel limité qui dureront toute leur vie. Ils sont exposés à la violence, à l’exploitation, aux abus, à la négligence, au travail des enfants, aux trafics, à l’exploitation sexuelle et aux mariages précoces.

Contenu du projet

Fruit de plusieurs consultations entre la Fondation Aliguma, les familles des enfants, les responsables de famille et les leaders des quartiers, le projet Sports for Resilience and Empowerment Project (SREP, Le sport pour la résilience et l’autonomie) a pour objectif de transformer la communauté vulnérable d’Acholi Quarters par le sport. Le projet cible les filles, les garçons, les femmes et les responsables de famille (notamment les réfugiés et les personnes en situation de handicap) vivant à Acholi Quarters. Des installations sportives dotées d’équipements d’entraînement de base permettront à 850 femmes et autres responsables de famille d’acquérir des compétences afin de créer et gérer leur propre entreprise, ce qui les aidera à s’occuper d’eux-mêmes et de leur famille dans la durée. L’objectif consiste à protéger plus de 2500 enfants pour qu’ils ne soient pas victimes d’exploitation, pour leur permettre d’aller à l’école et pour retarder l’âge du mariage.

Objectifs

  • Créer un centre de formation sportif pour développer le talent des enfants du bidonville d’Acholi Quarters.
  • Aider 2500 enfants et 850 responsables de famille à échapper à l’exclusion sociale et économique d’ici à 2021 grâce au sport et à l’acquisition de compétences commerciales.
  • Renforcer les capacités de 200 éducateurs et entraîneurs afin de gérer et d’améliorer les talents et le comportement social des enfants.
  • Permettre aux femmes et à leurs enfants d’accéder à des débouchés sociaux et économiques.
  • Sensibiliser à la protection de l’enfance et à l’égalité des genres.

Activités du projet

  • Former et parrainer des bénévoles vivant dans le quartier, des éducateurs et des entraîneurs locaux informels, les associer à des écoles et des églises dans le quartier et créer un réseau de soutien entre les enfants et les entraîneurs.
  • Mettre en place des activités et des événements sportifs locaux mobilisant toutes les populations du quartier à des fins de développement social, de santé et bien-être et d’amélioration des talents.
  • Installer des buts et des filets, clôturer les installations sportives, construire des toilettes et des vestiaires, et fournir des ballons et d’autres équipements d’entraînement.
  • Former les responsables de famille à des métiers pratiques : cordonnerie, bijouterie, couture, mode et création, cuisine, ménage, garde d’enfants, nutrition, réparation de téléphones, informatique, finance, plans d’affaires et développement professionnel.
  • Rédiger des manuels d’utilisateur, des dossiers et des articles sur les meilleures pratiques, et mener des recherches et une évaluation de projet.

Résultats attendus

  • Des installations sportives à Acholi Quarters dotées d’équipements d’entraînement de base adaptés, des toilettes et des vestiaires.
  • 200 éducateurs et entraîneurs capables de gérer le développement global des enfants.
  • Au minimum 700 femmes et autres responsables de famille disposeront des compétences nécessaires pour créer et gérer leur propre entreprise et s’occuper d’eux-mêmes et de leur famille.
  • 2500 enfants âgés de 6 à 17 ans (1800 filles et 700 garçons) seront protégés de l’exploitation et en mesure d’aller à l’école et de repousser un éventuel mariage.
  • Égalité des genres à Acholi Quarters renforcée par l’égalité des chances.

Partenaire

Autres projets dans Afrique

Lay’s RePlay
Promouvoir l’inclusion par le sport auprès des enfants des rues de Pointe-Noire
Sport en faveur de l’inclusion : le football contre le racisme
We are the Champions