Localisation et information générale

Ongoing
Emplacement Israel
Date de début 01/01/2020
Date de fin 31/12/2020
Coût du projet 304,000€
Investissement de la Fondation 100,000€
Identifiant du projet 2019337
Partenaires Katamon Moadon Ohadim

Contexte

Ville la plus pauvre d’Israël, Jérusalem est un microcosme du conflit israélo-palestinien, où les contacts constructifs entre les deux populations sont peu nombreux. Le secteur du sport est marqué par un manque de communication significatif.

Les enfants et adolescents arabes de Jérusalem ont désespérément besoin d’une meilleure éducation formelle et informelle, ainsi que d’activités de loisirs et d’installations adéquates.

Le Hapoel Katamon Jerusalem (HKJFC) estime que si son travail peut faire la différence à Jérusalem, cela doit être possible partout, y compris dans les zones moins tendues.

Contentu du projet

Le projet de Ligue des voisins est mené dans la région du Grand Jérusalem et montre aux enfants juifs et arabes marginalisés de l’est et de l’ouest de la ville une réalité différente empreinte de force, de professionnalisme, d’optimisme, de joie et d’espoir.

La plupart des jeunes Juifs participant au projet viennent également de quartiers pauvres. Ils ont besoin d’aide pour vaincre les préjugés, les stéréotypes et la mise à l’écart de la part de la population arabe. En matière d’égalité des sexes, le HKJFC fait figure de pionnier dans le football féminin et masculin, et possède la seule équipe féminine de la ville. Le club oblige chaque école qui rejoint le projet avec un groupe de garçons à créer également un groupe de filles. D’ailleurs, les adolescentes du HKJFC viennent juste de remporter la coupe nationale féminine.

En plus des joueuses dans le cadre de ses programmes professionnels, amateurs et communautaires, le club promeut les entraîneures, les employées et les directrices, qui servent aussi de modèles. Le HKJFC est le premier et le seul club de football professionnel en Israël dont la présidente élue est une femme, et compte parmi les rares clubs d’Israël à employer des entraîneures. Dans la Ligue des voisins, nous exigeons de chaque école souhaitant inscrire son équipe masculine à notre programme qu’elle crée également une équipe féminine.

Objectifs

  • Rassembler des enfants de religions, de nationalités et de milieux différents afin de briser les obstacles et les préjugés
  • Utiliser le football pour promouvoir des valeurs telles que la tolérance, la non-violence, l’antiracisme et l’émancipation des femmes
  • Donner aux enfants issus de milieux défavorisés une meilleure éducation et proposer des activités sportives de haute qualité
  • Promouvoir le football féminin à Jérusalem

Activitiés du projet

Centres d’apprentissage : Le club a créé des centres d’apprentissage uniques au sein des écoles, qui tiennent 80 réunions par an. Chaque semaine avant l’entraînement, ces centres d’apprentissage de la Ligue des voisins organisent des sessions pour développer les compétences d’apprentissage des enfants. Avec l’aide du personnel et des bénévoles des centres d’apprentissage, les jeunes font leurs devoirs, en mettant l’accent sur les mathématiques, la science et l’anglais. Parfois, les enfants utilisent ce temps pour travailler sur un sujet ou une tâche qui a été spécifiquement demandé. Le centre propose également des activités sociales pour permettre aux enfants de mieux travailler en groupe, de devenir amis et de surmonter les problèmes qui surviennent à l’entraînement.

Entraînement de football : deux entraînements de football destinés aux enfants de 9 à 14 ans ont lieu chaque semaine durant l’année scolaire, d’octobre à juin. Les équipes, qui ont chacune leur propre entraîneur(e), permettent aux enfants de jouer au football de façon organisée, d’apprendre des techniques, d’améliorer leur condition physique et de consolider leurs compétences sociales. Il n’y a aucune sélection : tous les enfants sont les bienvenus.

Tournois festifs : les tournois festifs réguliers encouragent le fair-play et l’esprit sportif. Chaque mois, toutes les équipes féminines et masculines participent aux tournois festifs. Les matches sont disputés simultanément sans arbitre – il incombe aux participants de régler eux-mêmes les différends, ce qui change toute la perspective. Les tournois rassemblent des enfants issus de différents milieux, cultures et religions, et ce à travers un vecteur commun : le football.

Sessions individuelles : l’essence même de l’approche pair à pair du HKJFC. Si notre décennie d’activités binationales nous a appris quelque chose, c’est qu’il faut consacrer énormément de temps au travail en face à face avec des équipes binationales. Au lieu d’opposer les Arabes aux Juifs, les équipes sont mélangées et jouent ensemble, en plus de participer à la ligue.

Resultats attendus

Les efforts considérables déployés dans le cadre de ce projet visent à aborder directement et à atténuer le conflit entre les populations arabes et juives de Jérusalem. Les 750 enfants, 30 entraîneur(e)s, 20 bénévoles et 10 tuteurs et tutrices sont formés aux méthodes d’atténuation et de gestion des conflits pour en faire usage sur le terrain. Le football améliore l’ambiance en établissant une série de règles claires dans un environnement complexe sur fond de conflit sans fin.

Le projet garantit l’impartialité et enseigne aux jeunes les principes d’équité, de respect mutuel et d’égalité des droits des autres peuples, créant ainsi une bulle de non-violence qui rayonne ensuite sur l’ensemble de la communauté. Il dépasse les différences socio-économiques, s’adresse aux personnes marginalisées, sans égard aux moyens financiers individuels, et occupe les jeunes avec des activités utiles et sensées qui favorisent l’atténuation des conflits plutôt que les comportements et les dynamiques qui perpétuent le conflit et l’exclusion. Il favorise les bonnes relations humaines et contribue à améliorer la santé de la population et à réduire le stress. Nos principaux objectifs sont de promouvoir le dialogue par le biais du football et de l’éducation ainsi que de donner aux filles de Jérusalem les moyens de jouer au football.

Partenaire

Autres projets dans Europe

Health Goals Liverpool
Living Together (Vivre ensemble) – Turquie
Marquer pour l’éducation
Play Proud (Joue avec fierté)