BOPHELO KE KGWELE –“Le jeu, la vie !”

Situation géographique et information générale

Lieu: South Africa
Statut: Ongoing
Identifiant: AFR – 0105
Commencé le: 01/01/2017
Fini le: 31/12/2017
Coût global du projet: €74,741
Financement de la fondation: €10,000
Partenaires: IMBEWU, Altus Sport and Thabo Sefolosha

Contexte

La Fondation UEFA pour l’enfance soutient le projet BOPHELO KE KGWELE (Le jeu, la vie!)en Afrique du Sud, dont l’objectif principal est d’utiliser le pouvoir du football comme vecteur d’éducation et de développement personnel afin d’améliorer les opportunités de vie des enfants des townships. Grâce à un programme d’activités extrascolaires proposant des sessions alliant sport et éducation, ce projet vise notamment à fournir aux enfants les outils nécessaires pour se construire et à réduire les comportements à risque. Le projet prévoit d’utiliser le football pour favoriser la cohésion et le développement et sensibiliser à des thèmes tels que la criminalité, la santé, le VIH/SIDA, l’estime de soi et les comportements à risque (violence, alcool, drogues, gangs, rapports sexuels précoces et non protégés, grossesses précoces).

En Afrique du Sud, l’éducation physique a été supprimée des programmes scolaires en 1994, puis réintroduite, grâce notamment à la Coupe du Monde de Football de 2010. La pratique sportive est cependant négligée dans les townships, en général, et à Mamelodi, en particulier. Il existe peu de terrains de sport et d’espaces de jeu pour pratiquer un sport. Seules les écoles ayant les moyens financiers et l’infrastructure suffisante peuvent donc maintenir de tels cours, pourtant essentiels au développement de l’enfant. Le projet BOPHELO KE KGWELE vise à répondre à tous ces besoins, en proposant un programme s’articulant sur trois axes : soutien scolaire, sport et développement des compétences de vie.

Contenu du projet

LE SPORT pour créer un changement durable

Pour mener à bien le projet BOPHELO KE KGWELE (Le jeu, la vie!), IMBEWU travaille en partenariat avec le basketteur professionnel suisse Thabo Sefolosha (né d’un père sud-africain, ambassadeur du projet et modèle pour les jeunes), Altus Sport (une association locale, active dans l’éducation des jeunes par le biais d’activités sportives depuis près de 20 ans), 9 formateurs (des jeunes des townships bénéficiaires du projet) et 6 écoles partenaires (3 écoles primaires, 2 écoles secondaires et un centre pour personnes handicapées du township de Mamelodi-East).

Objectifs du projet:

Le projet BOPHELO KE KGWELE (« Le jeu, la vie ! ») veut répondre aux besoins prioritaires des enfants du township en renforçant les compétences de vie des enfants et en leur transmettant des outils clés pour se construire en tant que citoyens responsables. Dans cet esprit, il vise les objectifs suivants :

  • Prévenir la criminalité et les comportements à risque : en permettant aux enfants d’avoir accès à des moments de partage, de joie et d’innocence avec d’autres enfants dans un lieu sûr et protégé. Ces moments privilégiés favorisent la transmission de connaissances et de valeurs telles que le respect d’autrui, l’esprit d’équipe ou la solidarité pour éviter les comportements à risque.
  • Soutenir l’éducation générale des enfants grâce à des sessions Let’s Read (lecture et écriture) : en permettant aux participants les plus jeunes (6 à 8 ans) d’apprendre à lire et à écrire en anglais, dans un contexte stimulant.
  • Sensibiliser et informer à propos du VIH/SIDA : la prévention et le traitement du VIH/SIDA représentent une des thématiques les plus abordées lors des séances car les populations défavorisées et les enfants des townships sont confrontés à cette pandémie dès leur plus jeune âge.
  • Soutenir l’insertion professionnelle des jeunes : le programme prévoit l’insertion professionnelle des enfants bénéficiaires et des jeunes coaches du quartier, qui désirent s’engager pour leur communauté. Ce projet Life skills a permis à 9 jeunes de travailler pour le développement des enfants du quartier.
  • Augmenter le bien-être physique et mental des jeunes : le sport fait découvrir un mode de vie sain aux enfants et aux jeunes, un mode de vie accompagné tout au long du programme par des sessions de développement personnel, explicitant les enseignements intuitifs du sport.

Sur le terrain, le projet propose les activités suivantes :

  • des activités sportives et éducatives tous les jours après l’école ;
  • des sessions sportives et des sessions Life skills 4 fois par semaine, ainsi que des matches ou des tournois les vendredis ;
  • des appuis scolaires : Let’s Read ou l’apprentissage de la lecture et de l’écriture pour les plus jeunes ;
  • des camps et d’autres activités durant les week-ends et les vacances ;
  • des formations et des rencontres mensuelles pour les neuf jeunes formateurs.

Résultats attendus

L’impact à long terme du projet est de contribuer à un monde meilleur et plus égalitaire pour les populations laissées-pour-compte dans les townships d’Afrique du Sud. Cet objectif présuppose l’existence d’un lieu dans lequel les enfants peuvent évoluer en toute sécurité après l’école et un encadrement de qualité donné par des jeunes coaches locaux.

À moyen et à long terme, le projet vise une baisse des comportements à risque ainsi qu’une diminution de la criminalité, grâce à la sensibilisation à ces dangers.

À court terme, le projet veut en premier lieu favoriser :

  • l’obtention de meilleurs résultats scolaires ;
  • l’insertion professionnelle des jeunes coaches ;
  • l’amélioration de la santé physique.

Partenaires