Football pour Tous au Vietnam

Situation géographique et information générale

Lieu: Hue, Thua Thien Hue Province, Vietnam
Statut: Ongoing
Identifiant: ASI - 0105
Commencé le: 01/01/2017
Fini le: 31/12/2017
Coût global du projet: €500,000
Financement de la fondation: €120,000
Partenaires: Football Association of Norway, Vietnam Football Federation, Thua Thien Hue Football Federation, Thua Thien Hue Department of Education and Training, and Provincial People’s Committee

Contexte

Le projet Football pour tous au Vietnam (Football for All in Vietnam, FFAV) a été lancé en 1997 et a été formellement établi en 2001 grâce à un partenariat entre l’Association norvégienne de football (NFF) et la Fédération vietnamienne de football (VFF). Le projet recourt aux activités de football pour enseigner des connaissances de base pour la vie et promouvoir des valeurs culturelles auprès d’enfants et d’adolescents. Le projet soutient actuellement 1541 équipes au sein de 183 clubs, et plus de 17 000 enfants participent à ces activités.

Comme certains enfants sont confrontés à des problèmes spécifiques lors de l’intégration dans leurs communautés, ce programme est destiné à être étendu afin de couvrir trois groupes spécifiques :

  • Les petites filles – en particulier celles qui appartiennent à des minorités ethniques – doivent souvent se conformer aux rôles fixés par la société et par leur famille, et sont confrontées à des problèmes liés au manque d’éducation et au mariage précoce.
  • Les enfants en situation de handicap sont souvent mis à l’écart et considérés comme incapables de participer pleinement à la vie sociale en raison de leurs différences.
  • Les enfants vivant sur des bateaux dans des zones de réinstallation sont confrontés à un grand nombre de problèmes liés à la vie sociale, du fait qu’ils sont considérés comme différents et inférieurs par les résidents locaux. Par conséquent, ils se sentent discriminés, ne veulent pas aller à l’école et n’ont pas beaucoup d’amis.

Objectifs

Ce projet étendra le modèle du projet FFAV afin d’y intégrer ces enfants, en particulier en attribuant des ressources à ces groupes pour les aider à faire face aux problèmes qu’ils rencontrent grâce à la participation à des activités de football et d’apprentissage de la vie. En plus du financement de l’UEFA, des programmes additionnels seront déployés et des ressources supplémentaires seront engagées afin de remplir les objectifs suivants :

  • favoriser l’inclusion sociale – en particulier parmi les parents et les enfants – en donnant un meilleur accès aux activités de football aux filles, aux enfants en situation de handicap et aux enfants des zones de réinstallation ;
  • aider et soutenir les partenaires locaux afin qu’ils facilitent les activités de football de base et d’apprentissage de la vie sur le terrain ;
  • contribuer à améliorer les compétences relationnelles (notamment la communication, la confiance en soi et l’esprit d’équipe) et augmenter la conscience sociale des groupes cibles par le biais d’activités de football et d’événements incluant des apprentissages de base pour la vie ;
  • promouvoir le bénévolat et le développement de compétences de leadership parmi les jeunes au sein de la communauté.

Contenu du Projet

Les activités seront concentrées dans des zones spécifiques de la province de Thua Thien-Hue : districts A Luoi et Nam Dong, zones de réinstallation et centres sociaux. Elles comprendront :

  • Formation de football pour entraîneurs et arbitres de nouveaux clubs, plus des cours d’apprentissage de la vie
  • Programme de leadership pour les jeunes
  • Formation de bénévoles pour les membres des communautés locales, y compris les parents
  • Trois festivals de fun football mettant l’accent sur l’intégration des petites filles appartenant à des minorités ethniques, des enfants vivant dans des zones de réinstallation et des enfants en situation de handicap
  • Une visite d’étude pour évaluer les besoins et les résultats du projet

Résultats attendus

Le football de base sera introduit dans sept nouvelles zones de réinstallation et maintenu dans quatre autres. Nous espérons que la création de clubs de football encouragera les enfants à rester à l’école et augmentera ainsi leur niveau d’éducation. La création de liens d’amitié au sein de la communauté facilitera l’inclusion sociale, tandis qu’une plus grande confiance en soi améliorera les compétences de communication. Les enfants apprendront des connaissances de base pour la vie grâce à des activités dans les clubs, ce qui réduira les addictions et les grossesses précoces.

Au moins 2000 enfants défavorisés – y compris des filles appartenant à des minorités ethniques dans deux districts de montagne, des orphelins et des enfants en situation de handicap dans 14 centres sociaux, ainsi que des enfants dans des zones de réinstallation – seront inclus en priorité dans le projet de football et de connaissances de base pour la vie FFAV.

Tous les enfants participant au projet suivront des leçons sur l’égalité des sexes, l’inclusion sociale, les droits des enfants et d’autres problèmes sociaux en lien avec leur communauté.

Au moins 500 adolescentes – en particulier celles qui appartiennent à des minorités ethniques – suivront des leçons sur la santé reproductive, la gestion financière, la santé et l’hygiène, et la communication.

Nous espérons que la participation à des activités de football au sein de nouveaux clubs se traduira par une augmentation de la pratique d’une activité physique par les filles. Nous souhaitons qu’un nombre égal de filles et de garçons participe aux activités, ce qui devrait aider à briser graduellement les normes liées au sexe.

De plus, 13 clubs de football existants dans des centres sociaux et des zones de réinstallation recevront une assistance, aussi bien sur le plan opérationnel qu’au niveau financier.

Permettre à des enfants souffrant d’un handicap de participer à des activités de football contribuera à améliorer l’inclusion sociale en encourageant l’interaction avec un grand nombre de personnes différentes. Nous voulons augmenter la prise de conscience et la compréhension des problèmes rencontrés par les enfants en situation de handicap, leur permettre de jouer et d’interagir avec d’autres enfants, augmenter leur confiance en eux, améliorer leurs compétences de communication et encourager les autres enfants à jouer avec eux. De manière générale, ce projet vise à briser les préjugés négatifs sur les enfants en situation de handicap, en utilisant le football pour montrer la contribution qu’ils peuvent apporter à la société.

Partenaires