Situation géographique et informations générales

Ongoing
Emplacement Pérou, Ayacucho, Quinua
Date de début 04/01/2021
Date de fin 30/05/2021
Coût du projet 81'322€
Investissement de la Fondation 39'444€
Identifiant du projet 20201609
Partenaires Mama Alice

Contexte

L'ONG Mama Alice travaille auprès d’enfants réfugiés originaires du Venezuela et auprès d’enfants péruviens qui grandissent dans une extrême pauvreté.

Au sein de la population péruvienne, les enfants réfugiés du Venezuela sont mal compris et peu soutenus. La plupart des enfants vénézuéliens au Pérou vivent dans une extrême pauvreté, ce qui peut être une grande source de stress pour eux, et ce stress peut ensuite être exacerbé par la discrimination dont ils sont victimes.

Chez Mama Alice, une équipe interdisciplinaire composée de professionnels expérimentés guide les enfants vénézuéliens et péruviens pour qu’ils acquièrent une image positive d’eux-mêmes, tout en développant leurs aptitudes sociales. Tous les enfants participant aux activités de Mama Alice ont souffert de la pauvreté dans leur ancien domicile et ont souvent été victimes de violences domestiques, d’alcoolisme, d’abus sexuels, d’une mauvaise hygiène ou de malnutrition. Ces problèmes ont un impact majeur sur leurs résultats scolaires et sur leur bien-être général. Lorsqu’un enfant n’entend jamais qu’il est aimé ou qu’il a été désiré, les conséquences sont dévastatrices. En effet, non seulement son estime de soi s’en trouvera affaiblie, mais il aura également du mal à croire en un avenir meilleur. Certains enfants risqueront ainsi de développer des problèmes émotionnels ou des troubles comportementaux.

Chez Mama Alice, les entraîneurs et les éducateurs sont formés pour reconnaître ces problèmes et orienter les enfants vers des travailleurs sociaux, des infirmiers ou des psychologues. Ils constatent que leur approche a un impact positif : les enfants sont plus heureux, plus confiants et plus sociables. Ils ont également de meilleurs résultats scolaires, se font des amis plus facilement et développent leur capacité à résoudre les problèmes.

Contenu du projet

L'ONG Mama Alice organise des camps de football pour des enfants qui vivent dans une extrême pauvreté et sont souvent issus de familles dans lesquelles règne un haut degré de violence domestique, que celle-ci soit physique, psychologique ou sexuelle. Chaque camp accueille 30 participants, répartis en trois groupes de dix (compte tenu des restrictions liées au COVID-19).

Pendant les camps de football, les enfants améliorent leurs compétences footballistiques, tout en acquérant de nouvelles compétences personnelles, ce qui devrait contribuer à leur développement personnel de manière significative.

À la fin du camp, les enfants reçoivent une attestation de participation et un album photo, pour susciter en eux des souvenirs inoubliables dont ils resteront fiers et qu’ils pourront partager sur les médias sociaux, ainsi qu’avec leurs amis et leur famille.

Objectifs

Objectifs généraux :

  • développer la compréhension et l’amitié entre les enfants péruviens et vénézuéliens ;
  • les sensibiliser à la nature et au développement durable ;
  • leur enseigner l’histoire et la culture du Pérou ;
  • les sensibiliser davantage à une alimentation saine ;
  • leur permettre de s’amuser ; et
  • leur offrir une expérience inoubliable.

Objectifs spécifiques :

  • améliorer les compétences footballistiques de 90 % des participants ;
  • améliorer l’estime de soi de 80 % des participants ; et
  • améliorer les compétences sociales de 90 % des participants.

Activités du projet

  • Entraînements de football : Tous les entraîneurs sont formés à la « Total Soccer Method » (Méthode 100 % football), élaborée par Igor Hameleers, fondateur de plusieurs écoles de football aux Pays-Bas. Les enfants participent quotidiennement à des entraînements, à des jeux et à des séances de relaxation, qui sont adaptés en fonction de leur niveau et de leur motivation.
  • Activités créatives : Les éducateurs de l’ONG Mama Alice comptent tous plus de dix ans d’expérience pour dispenser des activités créatives, notamment pour des groupes cibles ayant une mauvaise image d’eux-mêmes et des faiblesses en matière de compétences sociales. Grâce aux activités créatives et artistiques, les enfants apprennent également à exprimer leurs sentiments.
  • Visite culturelle de Huari : Huari (ou Wari) est un site archéologique situé dans la région d’Ayacucho. Les fouilles témoignent de la manière dont vivaient les Huaris (ou Waris, un peuple ayant précédé les Incas). Yasser, un archéologue, guide et professeur d’histoire, raconte des histoires passionnantes pour les enfants.
  • Visite culturelle de Quinua : Le dernier combat pour l’indépendance de toute l’Amérique latine a eu lieu dans la pampa de Quinua. Les enfants visitent un monument datant de l’indépendance ainsi que le petit musée du site.
  • Atelier psychologique . Mama Alice travaille auprès d’enfants péruviens depuis 2005 et a développé une méthode qui fonctionne particulièrement bien pour ce groupe cible. Les ateliers interactifs et ludiques qui utilisent cette méthode créent un environnement sûr dans lequel les enfants peuvent exprimer leurs sentiments, acquérir une meilleure image d’eux-mêmes, mieux comprendre leur propre personnalité, mieux comprendre les autres, mieux travailler ensemble et devenir plus forts.
  • Atelier sur la santé : Les activités menées dans ce cadre visent à améliorer l’hygiène personnelle afin de prévenir un certain nombre de maladies courantes dans la région d’Ayacucho. En 2020, la prévention relative au COVID-19 a été ajoutée au programme.
  • Jeux musicaux : Frederique, musicothérapeute, organise des jeux pour mettre en relation les enfants, les détendre, et aider ceux qui expriment difficilement leurs sentiments.
  • Match de football : À la fin de chaque journée, un petit match de football à cinq est organisé au sein des sous-groupes de dix enfants, sur des terrains de football à dimensions réduites. Le samedi, pour le dernier jour, il y a trois grands matches opposant les différents sous-groupes.
  • Remise de l’attestation de participation : Tous les enfants reçoivent une attestation de participation et un album photo imprimé contenant 20 photos du camp, suscitant en eux de merveilleux souvenirs de ce qui aura probablement été la meilleure semaine de leur vie jusqu’alors.

Résultats attendus

90 % de tous les participants améliorent leurs compétences footballistiques :

  • 90 % des participants connaissent la plupart des règles ;
  • 90 % des participants comprennent le déroulement d’un match ; et
  • 80 % des participants sont capables de recevoir un ballon, de faire une passe et de tirer au but.

80 % des participants améliorent leur estime de soi :

  • 90 % des participants ont une plus grande confiance en eux, font davantage confiance aux autres et croient plus en l’avenir ;
  • 90 % des participants sont capables de demander de l’aide lorsqu’ils en ont besoin ;
  • 90 % des participants sont en mesure de participer à toutes les activités ; et
  • 80 % des participants sont capables de se forger leur propre opinion.

90 % des participants améliorent leurs compétences sociales :

  • 80 % des participants sont davantage capables d’exprimer leurs sentiments ;
  • 90 % des participants ont appris à repousser leurs propres limites ;
  • 90 % des participants ont appris à travailler et à jouer ensemble, et à se faire des amis ;
  • 90 % des participants ont une meilleure compréhension des autres cultures et milieux ; et
  • 90 % des participants ont une meilleure hygiène personnelle.

Partenaire

Autres projets dans Amérique

Lay’s RePlay
Programme d’unité et de paix
Soccer urbain pour le rêve et l’espoir
Programme des leaders seniors