Situation géographique et informations générales

Ongoing
Emplacement Indonesie
Date de début 01/01/2020
Date de fin 31/12/2020
Coût du projet 727,177€
Investissement de la Fondation 144,500€
Identifiant du projet 2019854
Partenaires The Arsenal Foundation and Save the Children

Contexte

Plus d’un million d’enfants âgés de 10 à 17 ans vivent à Jakarta. Cette métropole compte 300 bidonvilles, où nombre de filles et garçons vivent avec moins d’un dollar US par jour. Dans ces communautés pauvres et densément peuplées, les enfants sont souvent contraints de travailler dès leur plus jeune âge. Ils sont nombreux à parcourir les décharges pour y récupérer ce qu’ils peuvent, à travailler dans les marchés aux poissons ou comme main d'œuvre à la journée afin de gagner de l’argent pour leur famille. Travailler les prive souvent de scolarisation et d’autres possibilités essentielles de développement. Il n’est pas rare qu’ils travaillent pendant de longues heures, cumulant parfois plusieurs emplois et risquant d’être exploités.

Les stéréotypes de genre ancrés dans la société dictent que les filles effectuent des tâches domestiques et fassent le ménage ou s’occupent de leurs jeunes frères et sœurs. Cela les isole souvent des autres enfants de leur âge, et limite leur accès à l’éducation. En Indonésie, une fille sur six est mariée avant l’âge de 18 ans.

En 2018, la Fondation Arsenal et Save the Children ont travaillé ensemble à l’élaboration du programme Coaching for Life. Dans le cadre de cette initiative innovante, Arsenal allie son expertise en matière d’entraînement et d’organisation de programmes à la riche et longue expérience de Save the Children dans le domaine de l’aide aux enfants vivant dans les environnements les plus durs à travers le monde.

Contenu du projet

Étayé par l’expertise des deux organisations, le projet entend aider les enfants à développer des compétences de vie essentielles et à accroître leur résilience, mais vise aussi à les épauler pour qu’ils entretiennent des relations positives. Pour cela, Arsenal met à profit son expérience d’entraînement à Londres, ayant depuis longtemps recours au football comme outil dans son travail d’accompagnement auprès des jeunes les plus difficiles à atteindre dans la ville.

Coaching for Life repose exclusivement sur le football et sur des sessions sur le terrain, conçues grâce au savoir-faire de Save the Children en matière de protection de l’enfance et de développement de la résilience.

Le principe central du programme est que les enfants et adolescents sont capables de surmonter les difficultés et d’acquérir de nouvelles compétences pour faire face aux futures adversités grâce à leurs propres ressources. Les compétences essentielles à la résilience se trouvent naturellement dans le football et font donc partie intégrante de ce programme.

 

Visite du projet "Coaching for Life" à Jakarta avec la joueuse Leah Williamson

Objectifs

L’impact positif durable pour les enfants est un aspect central du programme. Il est donc nécessaire de travailler avec tous les acteurs ayant une influence sur la vie d’un enfant et d’intégrer des stratégies assurant l’adoption de changements sur le long terme. Le programme comporte cinq objectifs clés :

  1. Développer la résilience des enfants, les aider à faire face aux difficultés présentes et futures.
  2. Fournir des services d’aide et des espaces sûrs où jouer. En Indonésie, le programme alimente l’initiative gouvernementale « Villes adaptées aux enfants », ayant pour objectif de créer un environnement sûr et protecteur pour les enfants à Jakarta.
  3. Améliorer la capacité des travailleurs sociaux et des communautés à favoriser la résilience et le bien-être des enfants.
  4. Faire entendre la voix des filles et des garçons en détresse physique ou morale, leur donnant ainsi la possibilité d’influencer les politiques et pratiques dans leurs communautés.
  5. Tirer parti de l’impact du programme pour influencer les pratiques futures d’autres acteurs.

Activitiés du projet

Développement de la résilience grâce à des sessions d’entraînement de football :

  • Organisation de vingt sessions hebdomadaires de deux heures. Les enfants aborderont divers thèmes tels que les émotions, la communication, la gestion de conflit et la prise de décisions.
  • Formation des entraîneurs conçue sur mesure et durant six semaines, assurée par des entraîneurs d’Arsenal.
  • Soutien et mentorat tout au long du programme.

Mise à disposition d’espaces sûrs et fourniture de services d’aide :

  • La rénovation de terrains de football permet d’offrir aux enfants des espaces sûrs. Des mécanismes seront mis en place pour protéger les enfants de la violence et de l’exploitation.
  • Accès aux services d’aide locaux et formation complémentaire comprenant notamment une aide psychologique d’urgence.

Formation pour les parents et les travailleurs sociaux, notamment à travers une campagne de sensibilisation en faveur de la participation des filles dans le sport

Projection vers l’avenir : Mise en œuvre d’un cadre fiable de contrôle, d’évaluation, de responsabilité et d’apprentissage. Les résultats serviront à promouvoir le modèle et à diffuser largement les bonnes pratiques.

Resultats attendus

  • Le cadre de contrôle et d’évaluation permettra de juger de l’impact de Coaching for Life sur la résilience et le bien-être des enfants, sur leur sentiment d’appartenance au programme, et sur l’importance des adultes et entraîneurs de confiance. Des recherches indépendantes détermineront les raisons du changement (ou de l’absence de changement) et déboucheront sur la formulation de recommandations réalisables afin d’améliorer encore le modèle Coaching for Life.
  • Grâce au cadre de contrôle et d’évaluation, on saura également dans quelle mesure les interventions par le biais du sport contribuent à accroître la résilience, et si elles facilitent ou non le développement de la résilience par rapport à d’autres programmes suivant une méthodologie identique mais sans composante sportive.
  • Les entraîneurs d’Arsenal formeront 35 entraîneurs à Jakarta, en Indonésie.
  • Plus de mille enfants participeront directement au programme Coaching for Life. Les sessions hebdomadaires de résilience par le biais du football dureront deux heures et seront réparties sur vingt semaines.
  • Sept terrains de football seront rénovés et entretenus. Ces terrains constitueront des espaces sûrs pour les enfants. Des mécanismes seront mis en place pour protéger les enfants de la violence et de l’exploitation.
  • Quelque 1500 parents et travailleurs sociaux participeront au programme, développant leur capacité à favoriser le bien-être des enfants. Les parents jouent également un rôle déterminant dans la réalisation de l’égalité des sexes dans leurs communautés.
  • Les enfants pourront influencer les politiques et les pratiques, grâce à l’inclusion de la voix des enfants touchés par le conflit et la violence dans les prises de décisions afin d’amener des changements à long terme.
  • La preuve de l’impact du programme Coaching for Life permettra de reproduire le modèle à plus grande échelle.

Partenaire

Autres projets dans Asie

Play Proud (Joue avec fierté)
Un espace sûr pour les jeunes Yézidis déplacés
Football dans le camp de réfugiés de Za’atari
Le jeu en vaut la chandelle