Brincar de Rua – jeux de rue

Situation géographique et informations générales

Lieu: Portugal
Statut: Ongoing
Identifiant: EUR - 0130
Commencé le: 01/09/2016
Fini le: 31/12/2019
Coût global du projet: €352,391
Financement de la fondation: €63,749
Partenaires: Ludotempo, Higher School of Education and Social Sciences of the Polytechnical Institute of Leiria (Escola Superior de Educação e Ciências Sociais do Instituto Politécnico de Leiria), Portuguese Institute for Sports and Youth (Instituto Português do Desporto e Juventude - IPDJ), London Play (UK).

Contexte

En général, les enfants portugais sont submergés d’activités organisées (scolaires et extrascolaires), ils ont un accès limité à des activités physiques, peu de temps libre et presque pas de temps pour jouer. Pourtant, la plupart d’entre eux aspirent avant tout à jouer librement à l’extérieur. Les parents portugais aimeraient voir leurs enfants jouer librement dehors, mais ils ont trop peur que ceux-ci soient enlevés, subissent des abus sexuels, aient un accident sur la route ou se bagarrent avec d’autres enfants. Le projet a pour but d’offrir aux enfants des possibilités de développer naturellement leur capacités motrices et sociales ainsi que d’adopter des modes de vie plus sains, tout en proposant aux parents une solution sûre et saine pour occuper leurs enfants.

Brincar de Rua vise à offrir aux enfants âgés de 5 à 12 ans une expérience de jeu libre, actif et non numérique dans les espaces urbains. Les enfants pourront intégrer le groupe de jeu de leur quartier et participer à des activités bénéfiques pour leur santé, leur développement et leur bien-être.

Brincar de Rua a mis au point un programme de grande envergure et évolutif qui :

  • forme des surveillants, des bénévoles et des mentors à gérer des groupes d’enfants ;
  • implique des partenaires locaux ;
  • fournit une plateforme Internet regroupant toutes les informations du groupe (sécurité, formation, adhésion) et met toutes les personnes impliquées en contact ;
  • étudie les questions de sécurité pour chaque groupe de jeu et fournit le matériel spécifique ;
  • planifie un calendrier de jeu et gère les surveillants présents lors de chaque session de groupe de jeu ;
  • enregistre tous les enfants, leur fournit à chacun une police d’assurance ainsi qu’un localisateur GPS à utiliser pendant les sessions (l’appareil est contrôlé par une application de téléphone mobile qui permet aux parents de connaître la localisation exacte de leurs enfants).En plus d’être heureux de profiter de leur quartier, les enfants développent des compétences personnelles et sociales, bougent et préservent leur santé.

Ludotempo, le promoteur du projet, est une association à but non lucratif située à Leiria. Sa mission consiste à promouvoir le droit des enfants de jouer. Jouer est essentiel à la santé physique, émotionnelle et intellectuelle des enfants et les aide à devenir des adultes équilibrés et efficacies.

Le soutien de la Fondation UEFA pour l’enfance assurera le financement du programme de formation et de surveillance ainsi que d’une partie du matériel nécessaire pour les groupes de jeu, qui sont tous des éléments essentiels pour la mise en œuvre du projet.

Contenu du projet

Brincar de Rua a été lancé en tant que projet pilote dans le but de tester les problèmes de sécurité, les processus d’engagement communautaire, les stratégies de formation, les problèmes technologiques et les stratégies de communication. Cette première étape a donné d’excellents résultats :

  • la demande de participation au programme a dépassé de près de cinq fois le nombre de places disponibles ;
  • un grand nombre de bénévoles étaient prêts à s’impliquer dans le projet ;
  • 20 partenaires locaux ont été mobilisés pour aider dans certaines tâches, comme l’engagement communautaire et la diffusion du projet ;
  • le projet a bénéficié d’une bonne couverture médiatique et d’une bonne visibilité grâce au site Internet de l’organisation et aux réseaux sociaux.L’image positive renvoyée par le projet a conduit à la phase de développement du programme : préparation de l’ensemble du contenu de formation, des stratégies et des méthodologies, production d’un manuel de formation et élaboration du protocole du processus de recrutement. Des campagnes promotionnelles, des événements, une exposition et une table ronde sur l’importance de jouer et les enfants en ville impliqueront des partenaires locaux tels que des associations de parents.Le modèle Brincar de Rua est un programme global qui peut être mis en œuvre à différents endroits.

Objectifs

– Encourager le jeu actif et libre chez les enfants en l’absence de jeux ou d’appareils numériques :

  • créer environ 190 groupes de jeu dans 11 villes portugaises,
  • fournir les équipements permettant d’impliquer 2300 enfants dans des activités de jeu libre,
  • sensibiliser à l’importance du jeu en ciblant 40 écoles et plus de 300 enseignants de la première à la quatrième année,
  • faire pression sur les autorités locales afin d’encourager la mise en place de politiques et d’initiatives promouvant le jeu, incluant le droit des enfants d’utiliser les espaces publics et de jouer en toute sécurité,
  • contribuer à changer la mentalité des directeurs d’école et des enseignants en encourageant l’inclusion du jeu libre dans le quotidien des écoles portugaises,
  • contribuer à changer les habitudes des familles portugaises,
  • créer de nouveaux groupes de jeu informels en dehors du réseau Brincar de Rua ;
  • – Offrir aux municipalités et aux quartiers un programme intéressant qui encourage les comportements actifs et sains ainsi que la participation communautaire :
  • former plus de 300 bénévoles (potentiels leaders communautaires) et 30 futurs formateurs/mentors afin de garantir la création naturelle de nouveaux groupes de jeu,
  • encourager l’implication des habitants dans des activités parallèles en faveur de la communauté ;
  • – Jeter les bases d’une nouvelle méthodologie de formation pour les bénévoles, basée sur une formation en ligne et une formation informelle de pair à pair.

Répercussions et résultats attendus

Impact direct :

  • augmenter le nombre d’heures de jeu libre et actif chez les enfants ;
  • augmenter le nombre d’activités physiques par enfant (sport, activités en extérieur, jeux avec d’autres enfants) ;
  • réduire de quatre heures par semaine le nombre d’heures passées devant un écran (télévision, jeux numériques, etc.) chez les enfants (environ 20 % de réduction) ;
  • augmenter le nombre d’heures d’activités physiques en famille, à savoir une heure de plus par semaine ;
  • réduire le nombre d’enfants en surpoids de 10 % ;
  • augmenter le nombre d’activités organisées par les leaders du programme dans leurs quartiers afin qu’au moins 20 % des groupes de jeu organisent ou soient impliqués dans l’organisation d’une activité parallèle au sein de leur communauté.

Autres résultats attendus :

– Propager l’importance du jeu libre :

    • avoir un impact sur 22 000 familles grâce à des activités organisées dans les écoles et sur 40 000 personnes grâce à la couverture médiatique régionale ;
    • impliquer directement 2200 personnes dans les activités de propagation ;
    • impliquer 300 enseignants, directeurs d’école et autres professionnels de l’éducation dans les séminaires.

Partenaires