Situation géographique et informations générales

Ongoing
Emplacement Bulgarie
Date de début 01/01/2020
Date de fin 31/12/2020
Coût du projet 51,859€
Investissement de la Fondation 25,930€
Identifiant du projet 2019403
Partenaires World at Play

Contexte

En 2016, 6447 enfants réfugiés non accompagnés, principalement originaires d’Afghanistan, d’Irak et de Syrie, ont déposé une demande d’asile en Bulgarie. Suite à l’entrée en vigueur d’une nouvelle loi sur les étrangers en 2017, la détention provisoire d’enfants, y compris les enfants non accompagnés et séparés de leurs familles, a été légalisée, en contradiction avec les normes internationales en matière de droits de l’homme. Les enfants demandeurs d’asile ont été placés dans des centres de réfugiés, où ils vivaient au même endroit que les adultes, faisant face à un risque élevé de violence et d’abus.

En 2017, l’association World at Play a été invitée par Caritas Bulgarie, membre de l’organisation d’aide internationale Caritas, afin de travailler sur un programme pour soutenir et intégrer les enfants et les jeunes réfugiés dans les régions de Harmanli et de Sofia.

Durant un projet d’enquête préliminaire, il est apparu évident que des tensions existaient entre les réfugiés et les communautés locales.  En effet, la population locale, confrontée à des difficultés liées aux faibles revenus et au manque de débouchés, s'est sentie exclue et marginalisée en raison de l’attention accrue portée aux réfugiés.

World at Play a permis de créer des liens entre les jeunes locaux et les jeunes réfugiés. Travaillant d’abord avec eux en groupes distincts, l’association les a progressivement intégrés dans les activités des uns et des autres. Elle a démontré comment, grâce au pouvoir du sport et du jeu, les gens peuvent interagir avec respect et se traiter en égaux, sans tenir compte du genre, de l’origine ethnique et du milieu social.

Contentu du projet

Pour World at Play, l’accès au sport et la liberté de jouer sans peur, ni préjugé, ni intimidation fait partie intégrante de l’enfance.

Depuis 2004, l’association a élaboré des programmes spéciaux de sport et de jeu. Les activités qu’elle organise, qui ne nécessitent souvent que peu, voire pas de matériel, s’appuient sur des entraîneurs et formateurs spécialement sélectionnés et qualifiés pour :

  • travailler avec des enfants et des jeunes qui ont vécu des traumatismes et des conflits ;
  • travailler avec des enfants marginalisés et des communautés exclues ;
  • travailler avec des enfants qui ont subi des abus et des violences physiques ou émotionnelles ;
  • travailler avec des enfants et des jeunes en situation de handicap.

World at Play a principalement recours à des jeux et des sports populaires et connus tels que le football, le hockey, le frisbee, le cricket et le baseball. L’association possède toutefois un catalogue de près de 150 jeux permettant aux enfants d’être actifs et de s’amuser tout en se familiarisant avec le travail en équipe, la collaboration, l’intégration, le soutien, l’égalité des genres et la communication.

Caritas Bulgarie est directement impliquée dans les activités de World at Play en qualité de partenaire local du centre de réfugiés de Harmanli ainsi que des centres de réfugiés de Voenna Rampa et Ovcha Kupel, à Sofia. Ses collaborateurs et bénévoles sont formés pour assurer la mise en œuvre des programmes de World at Play.

Objectifs

  • Améliorer la vie d’enfants vulnérables dans la société, par exemple des enfants socialement défavorisés, issus de communautés roms, en situation de handicap, ainsi que des enfants réfugiés non accompagnés.
  • Promouvoir l’égalité des genres dans les communautés où les femmes sont souvent traitées de manière inéquitable.
  • Recourir au jeu afin de promouvoir le travail d’équipe.
  • Renforcer les connaissances académiques, en particulier les compétences linguistiques, au travers du jeu.
  • Encourager la participation de jeunes réfugiés victimes de traumatismes en utilisant le sport et le cricket en tant que point de départ pour créer un lien avec eux, leur permettre de sortir de la dépression et trouver un terrain d’entente à partir duquel travailler.
  • Utiliser la musicothérapie dans les centres de réadaptation afin d’améliorer la confiance en eux des enfants en situation de handicap.

Activitiés du projet

  • Séances de sport et de jeu pour les réfugiés provenant de milieux divers.
  • Séances de jeu inclusives mettant l’accent sur l’égalité des genres.
  • Séances de développement des compétences pour les leaders communautaires dans les camps de réfugiés.
  • Don de matériel afin d’assurer la durabilité des activités.

 

Résultats attendus

  • L’engagement individuel et le respect entre les différentes communautés seront encouragés, quel que soit le genre ou l’origine ethnique.
  • Les activités physiques seront bénéfiques à la santé et au bien-être.
  • Les collaborateurs de l’organisation partenaire développeront leurs compétences en matière d’entraînement sportif et seront habilités à animer les futures séances afin de rendre le projet durable.
  • Les personnes ayant rencontré des obstacles à leur participation par le passé seront accueillies aux séances sur un pied d’égalité, conformément aux principes de longue date de World at Play.
  • Plus de 100 hommes et 35 femmes participeront aux activités de World at Play.

Partenaire

Autres projets dans Europe

Play Proud (Joue avec fierté)
Living Together  Grèce
Employabilité des mineurs non accompagnés basée sur le sport
Génération SPORT