Situation géographique et informations générales

Ongoing
Emplacement South Africa
Date de début 01/12/2018
Date de fin 31/12/2019
Coût du projet 133,000€
Investissement de la Fondation 25,000€
Identifiant du projet AFR 2018489
Partenaires Grootbos Green Future Foundation

Contexte

La Football Foundation of South Africa a été fondée en 2008 et dépend de la Grootbos Green Future Foundation. Elle vise la création d’un réseau permettant d’atteindre un grand nombre de bénéficiaires par le biais des écoles locales et de la communauté d’Afrique du Sud (dans la région située entre Stanford et Gansbaai dans la province du Cap-Occidental). La plupart des Sud-Africains sont scolarisés dans des classes saturées et manquant de ressources. Ils sont peu à atteindre le niveau universitaire et encore moins à pouvoir se permettre une éducation tertiaire. Le but du projet est d’autonomiser les filles sud-africaines en leur proposant de bonnes opportunités de pratiquer le football ou un autre sport et en leur permettant de développer des compétences de vie, pour leur offrir un avenir meilleur et viable, et une position plus stable dans la société. Les jeunes filles sont particulièrement vulnérables et démunies dans les communautés à bas revenus. La ville de Gansbaai se trouve dans une région rurale, présente un taux exceptionnellement élevé de chômage et accueille un flux important de travailleurs migrants venant du Cap-Oriental voisin. Le chômage, couplé à un manque de soutien parental, conduit souvent les filles à exercer un rôle de parent malgré leur jeune âge.

Contenu du projet

Les initiatives éducatives englobent le programme VIH/SIDA de Grassroot Soccer et ceux d’autonomisation des femmes, d’éducation environnementale Dibanisa, de nourriture pour le sport ainsi que d’autres programmes axés sur la vie pratique et développés en utilisant la terminologie du football et d’autres sports pour illustrer et consolider les compétences de vie et l’apprentissage. Les programmes sont conçus pour les filles et les garçons de deux groupes d’âge. Le premier vise à développer la motricité des enfants jusqu’à 6 ans et le second, destiné aux enfants et aux jeunes de 6 à 19 ans, comprend des entraînements extrascolaires et la possibilité de pratiquer le football, le hockey, l’athlétisme, le rugby, le netball et le canoë à Gansbaai, Stanford et Hermanus.

En outre, des programmes de soutien sont proposés à plus de 1300 lycéens par année pour les aider à choisir leur orientation et leur carrière.

Le programme d’autonomisation des femmes est essentiel pour toucher les jeunes filles qui sont, d’après les organisateurs, extrêmement difficiles à atteindre par le biais du sport une fois qu’elles sont adolescentes.

Objectifs

Autonomiser les filles et les adolescentes vulnérables en leur donnant accès au sport et à des programmes éducatifs et de santé ainsi qu’en les sensibilisant aux problèmes environnementaux.

Activités du projet

  • Autonomisation des femmes
  • Excursion
  • Cours d’autodéfense
  • Camp d’intégration inclusif
  • Test VIH par Grassroot Soccer
  • Nombreux entraînements sportifs, camps et tournois

Résultats attendus

  • Augmentation de la participation des filles dès cinq ans et jusqu’à l’adolescence
  • Hausse du nombre de filles inscrites au programme d’autonomisation des femmes, de 20 en 2018 à 60 en 2019
  • Hausse du nombre de filles participant au programme de canoë Rock the Boat, de 11 en 2018 à 20 en 2019
  • Hausse du nombre de filles pratiquant le football, le rugby, le hockey, le netball, l’athlétisme et le cross-country, de 2286 en 2018 à 2500 en 2019
  • Hausse du nombre de filles pratiquant la natation, de 77 en 2018 à 100 en 2019
  • Organisation d’un tournoi « Girl power » lors de la Journée internationale des femmes

Partenaire

Autres projets dans Afrique

Football pour l’éducation en matière de santé
Malawian Youth Kicks Back
Tusobola
Lutter contre le mariage d’enfants et les MGF en Tanzanie grâce au football